Le projet

Comment faire face à l’exode rural ? Comment favoriser la redynamisation des villes et des villages en campagne ? C’est l’objectif de la coopérative Villages Vivants, qui a bénéficié de la finance solidaire pour développer l’immobilier solidaire, et ainsi lutter contre le dépeuplement des campagnes françaises.

 

La désertification des campagnes, une problématique non sans conséquence sur l’immobilier

Dès le 19ème siècle, la France a vu sa population rurale quitter les villages. Promesse de prospérité, la ville attire les plus jeunes qui y voit l’opportunité de trouver un travail mieux rémunéré et de meilleures réponses à leurs aspirations sociales et culturelles.

Depuis les années 2000, la tendance s’inverse et la population rurale augmente plus vite que celle des villes. Cependant, cela cache de grandes disparités. Ainsi, les territoires ruraux, particulièrement les plus innovants, attirent entreprises et salariés. D’autres, en revanche, continuent de faire face à d’importantes difficultés.

Ainsi, bien que l’exode rural se soit inversé ces dernières années et que cette tendance soit à la hausse, les territoires ruraux sont toujours à la peine. Une situation telle que l’Etat a dévoilé un plan d’actions en septembre 2019, annonçant « 173 mesures pour nos campagnes » .

Ces problématiques de désertification des campagnes et de paupérisation des centres-bourgs entraînent de nombreuses autres conséquences : rez-de-chaussée vacants, disparition des commerces et des services de proximité, perte de lien social et difficulté d’accès à l’immobilier pour les porteurs de projet. En effet, les territoires ruraux et les petites villes n’attirent pas les investisseurs. Ce mécanisme crée un vide et participe ainsi au cercle vicieux de la dévitalisation locale à grande échelle.

 

Villages Vivants : une coopérative d’immobilier solidaire qui achète, rénove et loue des locaux en milieu rural pour y installer des activités à fort impact social


Créé en 2018 à Crest (Drôme) sous forme de SCIC, Villages Vivants agit sur toute la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Grâce aux financements solidaires obtenus, la SCIC peut mener à bien ses deux grandes actions :

  • Permettre l’accès à l’immobilier solidaire. Villages Vivants achète, rénove et loue des locaux identifiés par des porteurs de projets afin qu’ils y installent leur activité, tout en les accompagnant dans leur parcours.
  • Accompagner les collectivités en milieu rural. Villages Vivants accompagne les collectivités pour réinvestir les boutiques vides sur leur territoire et pour nourrir des stratégies de dynamisation. Diagnostic, mobilisation citoyenne, intervention immobilière, recherche de porteurs de projets, accompagnement au montage de projet… Les outils proposés sont adaptés aux besoins de chaque commune ou territoire d’intervention.

 
Les projets installés sont choisis pour leur impact social et leur ancrage dans l’Économie Sociale et Solidaire. Café associatif, épicerie coopérative, magasin de producteurs, micro-crèche… Ces lieux participent au développement de modèles plus solidaires, coopératifs ou en circuits courts. Ils participent à construire une société plus juste.

 

Résultats ?

En intervenant ainsi sur le marché de l’immobilier commercial dans les petites villes et villages, Villages Vivants permet de :

  • rééquilibrer le marché locatif local grâce à la pratique d’une politique de loyer progressif et modéré;
  • remettre les biens dans le circuit via l’acquisition de ses derniers avec sa foncière;
  • créer des biens communs, où l’usage prime sur la propriété.

 

Et ce n’est pas tout !

Villages Vivants, en partenariat avec Ronalpia et Alter’Incub, est en train de créer des incubateurs pour accompagner la création d’entreprise en milieu rural. En outre, la SCIC se déploiera sur un nouveau territoire dès 2022 : les parcs du Massif Central.
 
 

En quelques mots : “Qu’est-ce que la finance solidaire a apporté à Villages Vivants ?”

« Au-delà des fonds apportés, les partenaires financiers solidaires nous amènent des compétences, une expertise, un réseau de prescripteurs, et des idées pour faire avancer le projet.
Pour Villages Vivants, il est primordial de travailler avec les acteurs des finances solidaires, et de nous-mêmes devenir un acteur de la finance solidaire. Notre mission de revitalisation des territoires ruraux se passe au niveau local en créant du lien social et à un niveau plus global, en créant des nouveaux circuits de finance de proximité, transparent et dans le sens de l’intérêt général.
» Sylvain Dumas, gérant

 
 
Villages Vivants est nommée aux Grands Prix de la finance solidaire 2020, catégorie “France”, aux côtés de :

 
 
———————————————-
*Source : Dossier de presse « Nos campagnes, territoires d’avenir » – 20 septembre 2019 : www.gouvernement.fr
**Source : Qu’est-ce qu’une SCIC ? www.les-scic.coop
 

Détails

Thématique:Lutte contre les exclusions, Lien social
Localisation:Crest (26)
Année:2018
Lien :Visitez