Le projet

Vous aimeriez bricoler mais n’avez pas la place chez vous ? Vous êtes en reconversion dans le métier du bois et aimeriez bénéficier d’un local pour débuter ? C’est tout le concept de Share-Wood ! Grâce au soutien de la finance solidaire, ce tiers lieu propose un « atelier bois partagé » pour le particulier comme le professionnel.

 

Le bois, un déchet important qui mérite une meilleure valorisation

En France, selon les chiffres de l’Ademe, les déchetteries ont traité 38 000 tonnes de déchet bois en 2015. Or, une grande majorité de ces déchets pourrait être valorisée ou avoir un cycle de vie prolongé grâce aux filières alternatives.
En parallèle, sur les 15 dernières années, le marché du bricolage enregistre une croissance allant jusqu’à 5,8%, témoignant d’un engouement des particuliers pour le « fait maison ». Cependant, ces derniers manquent souvent de trois ingrédients primordiaux : la place dans leur logement sans gêner le voisinage, des outils adaptés et des conseils réguliers. En ce qui concerne la menuiserie, les amateurs et passionnés se retrouvent souvent seuls devant des vidéos explicatives sur internet, sans pouvoir passer à la pratique et sans pouvoir demander des conseils avisés.

Les métiers du bois attirent de plus en plus de personnes en reconversion professionnelle. Sachant que les Français changent en moyenne 3 fois d’activité professionnelle au cours de leur vie, nombreux sont ceux qui « débutent » dans la menuiserie. A Marseille, lorsque les professionnels ont passé le cap de la reconversion en menuiserie et qu’ils démarrent leur nouvelle activité, ils se retrouvent confrontés à deux problématiques : l’accès au foncier et à des machines de qualité. Un local type atelier coûte environ 10€ HT/m²/mois sans parking, sans machines, hors électricité et assurances. Ils se retrouvent, de fait, à travailler directement sur chantier ou dans un garage, ce qui permet difficilement de mettre en valeur leur réel savoir-faire. Les marchés auxquels ils ont accès sont donc limités. De surcroît, ils sont en concurrence avec des sociétés bien implantées qui possèdent un parc machine et des espaces importants. Ils manquent de place, d’équipement et de visibilité.

 

Share-Wood : l’atelier dédié au bois, accessible à tous les publics

Financeur(s) solidaire(s) : France Active

Tiers lieu de 1 500 m², Share-Wood est ouvert depuis 2017 à Marseille, grâce au financement solidaire de France Active. Sa mission : accueillir et accompagner aussi bien les particuliers, que les professionnels dans la réalisation de créations en bois.
L’atelier se structure en trois espaces, aménagés pour assurer tout le confort et la sécurité nécessaires à ce type d’activité :
– un espace de travail opérationnel, équipé de nombreuses machines professionnelles;
– un espace de stockage du bois, volontairement très spacieux;
– un espace dédié à la vie collective (cuisine chaleureuse, vestiaire et salle de réunion).

Concernant l’approvisionnement des matériaux, les usagers peuvent s’approvisionner par eux-mêmes ou s’associer aux commandes d’achat groupé. De surcroît, Share-Wood assure des sessions de collectes de bois auprès des collectivités, des entreprises et des fournisseurs, permettant aux adhérents de bénéficier de bois à bas coût, directement sur le tiers lieu.
Au-delà des conditions techniques que peut offrir un tel projet, tout l’enjeu de Share-Wood réside dans sa capacité à faire naître un climat d’entraide dans un cadre sécurisé. La présence quotidienne d’accompagnateurs compétents et pédagogues est l’un des ingrédients majeurs de ce climat. D’autre part, les adhérents participent à la gouvernance de l’association: une place importante est faite à chacun sur le principe de l’éducation populaire.
Certains créneaux horaires sont partagés entre les particuliers, les professionnels et les groupes. Cela permet de faire naître des moments d’échanges peu communs. Récemment, un groupe de jeunes encadré par une association d’insertion sociale montrait fièrement son travail à des particuliers venus bricoler tout en écoutant les conseils avisés de professionnels présents dans l’atelier.

Pour finir, afin de permettre la venue de tous et renforcer la mixité, l’association pratique des tarifs réduits pour les particuliers à bas revenus et pour les professionnels dans leur première année d’existence.

 

Résultats ?

Depuis le lancement du projet, Share-Wood c’est :
> 3 tonnes de bois collectés pour 1,2 tonne de bois revendus
> 120 adhérents, dont 5 qui ont pu utiliser Share-Wood comme tremplin vers une reconversion professionnelle en menuiserie ou autre
> 3 professionnels ayant réalisé des prototypes avant série

 

Et ce n’est pas tout.

La structure a dans l’immédiat deux projets de développement: le développement d’un réseau national d’ateliers bois partagés (Nantes, Bordeaux, Montpellier, Toulouse, Lyon, Chambéry, Epinal et Paris) et le développement des partenariats avec les filières de formations et d’insertion.
 
 
Et maintenant, au bouleau !
 
 
En savoir plus :

 
 

Détails

Thématique:Innovation sociétale
Localisation:Marseille (13)
Année:2017
Lien :Visitez