Le projet

Auriez-vous imaginé qu’une ville attirant plus de 2 millions de touristes par an pouvait se trouver en difficulté pour créer de l’emploi ? C’est pourtant ce qui arrive sur l’agglomération de Carcassonne. C’était sans compter sur la création de la Régie de Quartiers du Carcassonnais, qui agit quotidiennement pour l’insertion socioprofessionnelle ainsi que pour la création de lien social entre les habitants des quartiers prioritaires de la ville.

 

Un dynamisme économique et social en baisse dans la cité médiévale

Le département de l’Aude est l’un des départements de la Région Occitanie les plus touchés par la pauvreté. Plus précisément, sur Carcassonne, 50% de la population vit en-deçà du revenu médian français. Les cinq quartiers prioritaires de la ville, tous localisés dans le centre, concentrent ainsi les populations à plus bas revenus. La cité médiévale, classée au patrimoine mondial de l’Unesco et qui attire 2 millions de visiteurs par an, a de plus en plus de mal à séduire. Malgré de nombreux aménagements, les magasins ferment, l’emploi diminue et le cœur de la ville est déserté.
 

La Régie de Quartiers du Carcassonnais : oour un renouveau économique et social

Depuis 1998, la Régie de Quartiers du Carcassonnais met en place des actions d’insertion et favorise la création de lien social et de participation citoyenne sur l’ensemble des quartiers prioritaires de ville de Carcassonne – ainsi que sur le quartier de l’Aiguille à Trèbes. Elle a bénéficié pour cela du soutien de la finance solidaire de France Active.

Plus concrètement, elle développe des activités autour de l’insertion professionnelle :

  • Un service de premier accueil professionnel, qui reçoit et informe les publics des quartiers afin de les amener progressivement à utiliser les dispositifs qui sont à leur disposition (Pôle Emploi, Mission Locale…);
  • Des Chantiers Tremplins, qui, trois fois par an, font participer les habitants d’un quartier à un projet de territoire, tout en proposant des parcours d’insertion socioprofessionnels;
  • Des ateliers et chantiers d’insertion (entretien des intérieurs et des extérieurs, espaces verts et peinture);
  • Une entreprise d’insertion dans le domaine de la peinture et des postes en Emploi d’Avenir.

 
Elle développe également des actions pour favoriser la proximité, le lien social et la participation citoyenne (Médiation Habitat et Cadre de Vie, Médiation postée et préventive, La Boîte à Linge). Celles-ci reposent principalement sur le travail d’une équipe de médiateurs pour améliorer l’habitat et le cadre de vie, l’accès aux droits, la participation des habitants, le développement de la citoyenneté et des pratiques solidaires.

 
Résultats ? En 2016, 427 bénéficiaires ont été accompagné pour la recherche d’emploi ou de formation et 119 personnes ont bénéficié des ateliers et chantiers d’insertion ainsi que de l’entreprise d’insertion.
Pas loin de 10 000 demandes ont également été traitées sur l’année dans divers domaines (problèmes techniques dans les logements, hygiène, occupations abusives, conflits de voisinage, médiation EDF, Engie, ENEDIS et La Poste…).
 
Et ce n’est pas tout ! La Régie de Quartiers du Carcassonnais travaille à l’ouverture de locaux adaptés à ses missions, qui pourraient accueillir des salariés et du public dans de meilleures conditions.
 
En savoir plus (Boîte à Linge) :
 
 

Détails

Thématique:Lutte contre les exclusions
Localisation:Carcassonne
Année:1998