Le projet

Vous êtes-vous déjà dit que la science, ce n’était pas fait pour vous ? Que vous « n’étiez pas assez intelligent pour ça » ? C’est tout le combat des Petits Débrouillards, réseau national d’éducation populaire à la science, qui a bénéficié de la finance solidaire pour se développer.

 
Les sciences font partie de notre quotidien. On les retrouve dans l’urbanisme, dans les objets et matériaux de notre vie de tous les jours. Elles sont en lien avec notre alimentation, notre santé, notre façon de vivre, nos interactions avec les autres.
Comprendre la science c’est donc comprendre le monde qui nous entoure et prendre part à des débats plus globaux sur les énergies, les transports, le développement durable, l’écologie ou les questions éthiques…

 

Dans les quartiers politique de la ville, l’accès à l’éducation et à la culture reste complexe

Un rapport de 2016 de l’Insee a démontré que le taux de pauvreté des habitants des zones urbaines sensibles (ZUS) est bien supérieur à la moyenne nationale. Une situation qui a des répercussions sur la réussite scolaire, le taux d’employabilité et l’accès à la culture des habitants, notamment des jeunes.

En Occitanie, peu d’activités techniques et scientifiques sont réalisées auprès des jeunes dans les quartiers prioritaires de la région. La faute à un manque de compétences et/ou de confiance des équipes d’animateurs spécialisés sur les thématiques scientifiques et techniques.

Mais tout le monde peut comprendre les sciences. Il y a un réel besoin de démystifier les filières scientifiques et techniques auprès des jeunes, de les rendre accessibles.
 

La science, un pilier de développement personnel et professionnel

A Montpellier, les Petits Débrouillards Occitanie animent depuis 1995 des actions éducatives qui s’adressent à toutes et tous, pour faciliter l’accès à l’éducation et la culture, en particulier dans le cadre de la politique de la ville.

Grâce au financement solidaire de France Active, l’association favorise la mobilité sociale, culturelle et intellectuelle des jeunes et la confiance en soi, nécessaires pour évoluer dans leur projet personnel et professionnel.

Plus concrètement, elle offre la possibilité aux jeunes des quartiers de participer régulièrement à des activités scientifiques et techniques, autour des enjeux liés aux transitions écologiques et sociales. Des actions qui favorisent le lien social, la mixité et le vivre ensemble. Les jeunes apprennent à travailler en groupe, à développer leur curiosité et leur esprit critique, et s’impliquent dans un projet associatif. Ces actions sont également un excellent support de sensibilisation aux enjeux du développement durable mais aussi à la citoyenneté, au vivre ensemble, à la participation et l’engagement, autour des valeurs de l’éducation populaire et des valeurs de la République.

 

Résultats ?

• 34 864 bénéficiaires en 2017
• 170 animateurs scientifiques
• Plus de 400 lieux d’intervention
• 20 % des activités de l’association sont des animations de rue dans le cadre de la politique de la ville

 
Et ce n’est pas tout ! Les Petits Débrouillards Occitanie vont poursuivre leur développement sur l’ensemble du territoire régional, avec un focus particulier sur l’ancienne région Midi-Pyrénées.

 
Une démarche globale qui implique tous les acteurs de proximité pour que les jeunes d’un quartier, d’une cité puissent partir à la reconquête de leur propre citoyenneté.
 
 
Les Petits Débrouillards Occitanie sont lauréats des Grands Prix de la finance solidaire 2018, catégorie « Lutte contre les exclusions » :

 
 

Détails

Thématique:Lutte contre les exclusions
Localisation:Montpellier (34)
Année:1995
Lien :Visitez