Le projet

La retraite signifie l’arrêt, parfois brutal, de la vie dite « active ». Quelle place trouver dans la société dans ce contexte ? Comment transmettre ses compétences ? Grâce au soutien de la finance solidaire, « Partager son temps » a trouvé une solution pour satisfaire les besoins de ces nouveaux retraités mais également ceux des associations et a lancé « Benevolt ».

 

Des associations qui peinent à trouver des bénévoles

La France compte 1,3 million d’associations, dont 85% travaillent exclusivement avec des bénévoles.
Or, selon plusieurs enquêtes et études réalisées, les résultats montrent que les ressources humaines bénévoles sont le premier sujet d’inquiétude pour les associations (sources: Étude Recherche & Solidarité et Mouvement associatif – 2017). En effet, l’action bénévole aurait perdu en régularité et serait moins militante et moins « multifonctions », rendant le recrutement plus complexe et plus fréquent.
De plus, de nouveaux modes d’engagement se mettent en place, auxquels les associations doivent s’adapter.

Un nouvel engagement qui ne correspond pas toujours à leur mode de fonctionnement.

 

Les nouveaux retraités en quête d’une activité « utilité »

En parallèle, on observe un intérêt fort de la part des jeunes retraités pour le bénévolat. Or, sur les 80% qui se disent intéressés, seuls 36% sont réellement engagés dans une association*. Ceci pour de multiples raisons : manque d’information sur les besoins associatifs locaux, non-connaissance du secteur associatif et de son fonctionnement, missions qui ne concordent pas toujours avec les attentes du bénévole…

Sachant que 700 000 personnes partent à la retraite chaque année, le vivier de talents est conséquent. Les jeunes seniors sont d’ailleurs à la recherche d’une activité utile, qui aura une influence positive sur leur vie personnelle et sociale.

Quelle meilleure option que l’engagement dans une association ?

 

Partager son temps : un outil pour faciliter la transition retraite

Créé en 2016 à Nantes, Partager son temps a développé un service numérique de bénévolat dédié aux seniors de plus de 55 ans : www.benevolt.fr.

Grâce aux financements solidaires de France Active et d’Initiative France, cette plateforme gratuite numérique permet d’une part, au jeune retraité, de chez lui, en deux clics, de voir les offres de bénévolat disponibles et d’autre part, aux associations de voir les propositions des bénévoles inscrits et de les contacter directement.

Pour plus de pertinence, l’outil numérique est co-construit avec les utilisateurs et adapté à leurs usages du web.
Une manière de créer du lien social, d’améliorer les conditions de vie des retraités et de renforcer les activités des associations.

 

Résultats ?

• Plus de 150 benevolts et 130 associations et start-ups sociales
• Plus de 170 mises en relation
• Plus de 30 missions réalisées ou en cours

 
Et ce n’est pas tout ! Au-delà de la volonté de couvrir le territoire national, et notamment les zones rurales ou plus isolées, Partager son temps propose aux entreprises une offre d’accompagnement des politiques seniors. Dans ce cadre, elle forme les futurs retraités à appréhender ce processus de transition pour mieux vivre leurs derniers mois de vie professionnelle et être en capacité de se projeter dans l’après (stage de 2 jours).

 
Mettre en relation associations et bénévoles n’aura jamais été aussi simple.
 
 
Pour en savoir plus sur benevolt.fr :

 
 
———————————————-
*Source : étude France Bénévolat
 

Détails

Thématique:Innovation sociétale
Localisation:Nantes (44)
Année:2016
Lien :Visitez