Description

La Lutherie Urbaine fait émerger de nouvelles sonorités

Vous êtes-vous déjà posé la question des difficultés d’accès à la culture pour les personnes en situation de pauvreté ? En effet, comment aller vers le « divertissement » quand les problèmes financiers du quotidien prennent le pas ? C’est ce à quoi la Lutherie Urbaine essaye de répondre depuis 2001 à Bagnolet (93), via l’ouverture d’un lieu dédié à la création musicale, le LULL, aux portes de Paris.

 

L’innovation musicale et artistique comme moyen d’accès à la culture

L’association de la Lutherie Urbaine, avec le soutien du financement solidaire de France Active, s’est donnée pour mission d’encourager l’émergence de nouvelles pratiques artistiques, via la conception d’outils de création musicale innovants. Elle offre ainsi une seconde vie à des objets du quotidien et des matériaux de récupération sous la forme d’instruments de musique insolites.

 

Un espace de fabrique sonore qui favorise le recyclage

Et quel meilleur territoire pour agir que celui de la Seine-Saint-Denis, considéré comme l’un des départements les plus pauvres de France, et dont la production de déchets par habitant atteint les 464kg par an ? D’autant plus que la croissance démographique du département augmente, faisant augmenter avec lui la production de déchets (Sevran a par exemple quadruplé sa population en quarante ans).
La Lutherie Urbaine a ainsi ouvert le LULL (Lutherie Urbaine Le Local), espace de fabrique sonore, pour expérimenter les sons et la création musicale, permettre à tous d’accéder à l’éducation artistique et d’utiliser l’écoute et le recyclage comme sources de créativité. Cet espace de création qui accueille artistes, chercheurs sonores, musiciens, luthiers, compositeurs, ingénieurs du son, inventeurs et constructeurs est doté, entre autres, d’une scène de 300 m² (pour les répétitions, conférences, représentations…) et d’une mezzanine de 100 m² avec 5 bureaux et salle de réunion.

 
Résultats ? En 2015, 1 650 personnes ont bénéficié d’ateliers organisés par les musiciens-luthiers de l’association, principalement en Seine-Saint-Denis. Depuis une douzaine d’années, ce sont à peu près une centaine d’instruments qui ont été réalisés à partir de matériaux de récupération et objets du quotidien ainsi qu’une dizaine d’œuvres musicales et de spectacles.
Le projet porté par Lutherie Urbaine doit également permettre le recyclage de près de 1 000 kilos de déchets en 2016.

 
Et ce n’est pas tout ! En 2015, Lutherie Urbaine inaugure l’ouverture d’un fablab musique et handicap de 130 m² : « le Fablull ». Ce dernier fait écho au projet « Handimuse », initié en 2014, qui consiste en la réalisation de prototypes instrumentaux adaptés aux publics en situation de handicap.

 
Equipé son et outillages performant, la création musicale est loin d’avoir fait son dernier son en Seine-Saint-Denis.

 
La Lutherie Urbaine est lauréat des Grands Prix de la finance solidaire 2016 – Catégorie Activités écologiques :

 
 

Informations

Secteur :Activités écologiques, Accès à la culture
Ville :Bagnolet (93)
Année de lancement du projet :2001