Le projet

Les grands scandales alimentaires ont modifié les comportements de la majorité des Français. Ainsi, ces derniers attendent plus de transparence et sont de plus en plus attentifs au « mieux manger ». Comment répondre à ce besoin tout en assurant des prix accessibles à tous ? Les Marmites Volantes ont réussi, grâce à la finance solidaire, à lancer un concept de restauration innovant qui associe les grands enjeux sociaux et environnementaux.

 

La préservation de l’environnement et la transparence au cœur des préoccupations actuelles

Face à l’émergence des grands acteurs de l’agroalimentaire en France, on assiste à une montée en puissance de la demande de traçabilité et de transparence. Ainsi, pour 70 % des Français, l’origine géographique des aliments est primordiale*.

Ils sont également de plus en plus sensibles à la gestion des déchets. Un rapport publié en 2016 par l’ADEME** montre que l’idée que la société dans son ensemble produit trop de déchets continue d’être partagée par la quasi-intégralité des Français (96%, -2 points depuis la dernière mesure d’avril 2013), près des deux tiers d’entre eux en étant même persuadés (62% de « oui, tout à fait »). Ces préoccupations sont, en outre, partagées par l’Union Européenne et deviennent des priorités politiques. On l’observe, par exemple, avec l’interdiction du plastique à usage unique à l’horizon 2021***.

 

Les Marmites Volantes : une offre de restauration responsable, transparente et innovante

Financeur(s) solidaire(s) : Cigales, La Nef

Créées en 2011, les Marmites Volantes, traiteur et restaurant engagé, proposent une restauration en salle (à Paris 19e et Montreuil (93) ou dans des lieux éphémères), au sein des entreprises et dans les cantines scolaires.

Les financements solidaires des Cigales et de la Nef leurs ont notamment permis de renforcer leurs engagements en :
approvisionnement local, de saison, favorisant au maximum les circuits courts et l’agriculture biologique,
gestion raisonnée des déchets via la récupération et le compostage des déchets organiques et la participation à des réseaux de lutte contre le gaspillage alimentaire tels que Phenix, To Good To Go ou des dons à des structures sociales,
– démarche d’économie circulaire via l’utilisation de contenants en inox, récupérés chaque jour, nettoyés et réutilisés,
promotion de la mobilité douce via la livraison des repas en vélo cargo (une attention toute particulière est adressée aux conditions de travail des livreurs),
accessibilité des repas au plus grand nombre via la mise en place de premiers prix et l’accueil de sans-abris au sein du restaurant (réseau du Carillon – La Cloche).

 

Résultats ?

Chaque année,
> plus de 350 kg de production de déchets sont évités,
> plus de 1 800 kg d’émission de CO2 sont économisées grâce à la livraison et la récupération à vélo,
> entre 12 et 15 personnes sont accompagnées, que ce soit en stage, en reconversion ou encore en formation.

 

Et ce n’est pas tout !

Les Marmites Volantes essaiment et devraient ouvrir trois nouveaux lieux prochainement (un nouveau restaurant et deux laboratoires de production).
 
 
Bon appétit !
 
En savoir plus :
 
 
———————————————-
*Source : https://lesclesdedemain.lemonde.fr/dossiers/alimentation-la-tracabilite-fait-toute-la-transparence-_f-240.html#pdvInfluenceur
**Source : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/enquete-sensibilite-prevention-201606-rapport.pdf
***Source : https://ec.europa.eu/commission/news/single-use-plastics-2018-may-28_fr
 

Détails

Thématique:Activités écologiques, Lutte contre les exclusions
Localisation:Paris (75)
Année:2011
Lien :Visitez