Le projet

Comment faire pour que chacun, y compris les plus défavorisés, se sente impliqué par les problématiques de cohésion sociale ou d’éducation ? C’est pour faire face à cette problématique et à tout ce qu’elle englobe que l’association Le Rézo ! est née en 2008 dans la ville de Mulhouse.

 

Mulhouse : une forte pauvreté qui a des conséquences sur le parcours d’apprentissage des populations les plus défavorisées

Mulhouse fait partie des villes françaises ayant un taux moyen de pauvreté au-dessus de 30% (chiffres INSEE 2012). Dans les Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV), ce taux est même compris entre 40 et 50%. Dans ces zones, le niveau d’éducation, le niveau de vie et la mortalité sont critiques. La réussite scolaire y est plus faible, les habitants s’insèrent difficilement sur le marché de travail et quand ils le sont, les conditions sont souvent précaires.

Des études de territoire montrent également que les associations et institutions présentes sur les QPV notent un déficit de participation et d’engagement des citoyens dans les activités proposées.
 

Le Rézo ! propose une action passerelle, interculturelle et intergénérationnelle

Le Rezo! mène une action socialement innovante sur cette question du « vivre ensemble » et de la formation tout au long de la vie. Grâce à la finance solidaire, France Active a pu la soutenir afin qu’elle s’organise pour mettre en relation des personnes de tous âges qui souhaitent apprendre et transmettre. Chacun, tour à tour, est en position d’enseignant et d’élève. Des échanges qui donnent lieu à de véritables acquisitions de compétences.

Plus concrètement, comment cela fonctionne ? La personne qui souhaite partager un savoir est accueillie et invitée à formuler ses offres et ses demandes de savoirs (apprendre l’anglais, les théories de l’économie, le métier de puéricultrice…). L’animateur s’occupe de répertorier, de rassembler et de relier entre elles toutes les offres et demandes. Si une mise en relation est possible, l’animateur s’occupe de coordonner la rencontre et de définir avec les intervenants le contenu, les méthodes, les modalités et l’évaluation. Les échanges peuvent se faire en groupe ou de manière individuelle.

Ces formations réciproques ont lieu lors de permanences qui se tiennent sur de nombreux quartiers prioritaires mais également au sein de plusieurs collèges.

 
Résultats ? Plus de 500 personnes sont en échange de savoirs (environ 250 jeunes et 250 adultes) dans 312 permanences sur tout Mulhouse.
Chaque année, plus de 3 000 heures de formations réciproques sont réalisées et plus de 500 personnes participent à des actions plus ponctuelles (master class, festival des savoirs, …).
 
Et ce n’est pas tout : Le Rézo ! cherche à diffuser et à proposer cette démarche pédagogique pour apprendre dans tous les champs possibles.

 
Apprendre n’a jamais été aussi simple et convivial.
 
 

Détails

Thématique:Innovation sociétale
Localisation:Mulhouse (68)
Année:2008
Lien :Visitez