Le projet

Label Emmaüs : des bonnes affaires porteuses de sens, partout en France, 24h/24

Lieux de rencontres et de partages, les boutiques Emmaüs sont des espaces privilégiés pour tous ceux qui ont décidé de donner du sens à leur consommation. Mais qu’en est-il des personnes éloignées de tout espace de vente physique ? Malgré une implantation dense sur le territoire national, nombreux sont ceux qui n’ont pas l’occasion de pouvoir venir chiner directement sur place. Emmaüs y fait face en ouvrant fin 2016, grâce au soutien de la finance solidaire, sa propre plateforme numérique : Label Emmaüs, véritable solution d’inclusion par le numérique.

 

L’avènement d’un nouveau mode de consommation plus économique et plus responsable

Notre rapport à l’objet a évolué, faisant évoluer avec lui notre manière de consommer : prise de conscience anti-gaspi, troc et échanges entre particuliers, revente pour arrondir les fins de mois, don d’objets qui nous encombrent… Acheter d’occasion est devenu un choix pour consommer plus raisonnable, plus écologique et plus économique.
En parallèle, l’objet vintage se développe et est de plus en plus recherché par une frange de la population qui souhaite s’écarter de notre société uniformisée. Chaque objet a une histoire unique, grâce à son passage de main en main.
Enfin, le secteur du e-commerce est un vivier d’emploi important, une opportunité de relocaliser le travail en France. Ainsi, en 2018, les sites d’e-commerce ont permis la création de 9 800 postes en France*.

 

Label Emmaüs : une deuxième vie pour les objets, une seconde chance pour les hommes

Financeur(s) solidaire(s) : France Active, INCO, LITA.co

Accompagnée par les financeurs solidaires France Active, INCO et LITA.co, la coopérative Label Emmaüs lutte contre l’exclusion grâce au numérique et à la vente en ligne depuis fin 2016.

Plus concrètement, elle porte 4 activités principales :

  • 1. La marketplace solidaire. Label Emmaüs est le premier site de e-commerce multi-vendeurs français, exclusivement alimenté par des acteurs de l’ESS, les structures Emmaüs et d’autres réseaux comme Envie, la Croix Rouge, ou encore Territoires Zéro Chômeur Longue Durée. La totalité des produits mis en vente sur la plateforme sont des produits d’occasion, reconditionnés, upcyclés ou issus de l’artisanat équitable.
  • 2. La plateforme logistique. Née en 2018, elle a pour mission de collecter des livres d’occasion invendus, ainsi que du mobilier professionnel dont les entreprises souhaitent se débarrasser, pour leur donner une seconde vie. Cette activité est agréée Entreprise d’Insertion.
  • 3. L’école e-commerce inclusive. Lancée en 2019, cette école labellisée par la Grande École du Numérique, propose des formations gratuites aux métiers du e-commerce à des demandeurs d’emploi ayant peu de qualifications. L’école repose sur des partenariats avec des entreprises du e-commerce (Prestashop, Webhelp, Manomano…), dont un certain nombre de leurs salariés jouent le rôle de formateurs bénévoles et mentors pour les apprenants. La formation métier s’accompagne par ailleurs d’un coaching intensif en développement personnel.
  • 4. Le fonds de dotation “Label Transition”. Créé en juillet 2019, sa mission est de soutenir la transition numérique du mouvement Emmaüs et de l’ensemble des acteurs de l’ESS. Ce fonds de dotation peut recevoir des dons de particuliers comme d’entreprises qui sont ensuite fléchés vers les projets de solidarité retenus.

 

Résultat ?

Label Emmaüs, c’est :
-> 1,1 million de produits d’occasion en vente sur la marketplace (mode, déco, mobilier, culture, high tech…) ;
-> 85 000 produits qui ont retrouvé une seconde vie et 34 000 livres sauvés de la benne en 2019 ;
-> 150 personnes éloignées de l’emploi formées pour les métiers de la vente en ligne et 45 emplois en insertion spécifiquement créés pour l’activité ;
-> 18 salariés en insertion en 2019 ;
-> 110 apprenants formés en 2020 par l’école du e-commerce inclusive ;
-> Un taux de satisfaction très élevé : 9 clients sur 10 recommandent le site Label Emmaüs et moins de 2% des colis sont retournés ;
-> Un bilan carbone 7 fois moins élevé que celui d’un magasin physique qui vendrait les mêmes produits et les mêmes volumes.

 

Et ce n’est pas tout !

Pour amplifier la collecte sur le fonds Label Transition, Label Emmaüs lance fin 2020 une nouvelle plateforme de financement participatif en ligne, Trëmma, sur laquelle les particuliers pourront financer les projets de solidarité en donnant leurs objets.
 
 
Il ne vous reste plus qu’à naviguer sur le site pour trouver votre bonheur !
 

 
 
———————————————-
*Source : Etude dédiée à l’activité e-commerce des PME de la Fevad www.e-works.fr
 

Détails

Thématique:Accès à l'emploi, Technologies et solidarité
Localisation:France
Année:2016
Lien :Visitez