Le projet

Zoom sur la Réserve des Arts, un projet financé par l’épargne solidaire et un pionnier qui développe l’économie circulaire dans le milieu artistique auprès des jeunes.

 

À la Réserve des arts, les créateurs de demain luttent contre le gaspillage

L’ association installée à Paris et Marseille sensibilise les jeunes à l’économie circulaire et au réemploi dans le milieu culturel.

En effet, parmi ses 8 000 membres, plus de la moitié sont des étudiants issus de filières artistiques. Dans les 3 000 m2  d’entrepôt mis à leur disposition, ils disposent de matériaux qu’ils pourront transformer en costumes, décors ou autres accessoires.

Financeur(s) solidaire(s) : France Active 

La Réserve des arts a été créée en 2008 à la rencontre de Sylvie Bétard et Jeanne Granger, toutes deux issues du milieu de l’art contemporain. Elles se rejoignent sur la volonté d’agir pour l’environnement de manière pragmatique et de soutenir le secteur de la création artistique à travers 4 activités principales : collecter, valoriser, vendre et sensibiliser. 

Elle répond à un triple objectif : réduire les déchets, soutenir le secteur culturel par de la matière première à tarif accessible, promouvoir le réemploi, et créer de l’emploi. 

La Réserve des arts rassemble à ce jour plus de 35 métiers différents. Elle se compose de salariés, valoristes et de bénévoles autour d’une même conviction : l’écologie est une révolution culturelle ! 

Egalement à découvrir dans le 19ème Baromètre de la finance solidaire édition 2021-2022  consacré aux jeunes

La Philosophie de la réserve des arts

CRÉATION ARTISTIQUE = INNOVATION.

La réserve des arts sert d’interface entre les créateur.rice.s et le monde de l’entreprise pour engendrer un cercle vertueux d’économie circulaire pour la culture et la création.

Par leurs techniques de réemploi, les créateur.rice.s donnent une seconde vie à du matériel considéré comme un déchet dans les entreprises. Cette éco-production culturelle, soucieuse de l’environnement et du développement durable, participe à la professionnalisation des techniques de réemploi et la relocalisation de la production.

DÉCHET = RESSOURCE.

Les déchets souffrent souvent d’une gestion linéaire et néfaste.

Par son action, la réserve rétablit une boucle vertueuse. Elle permet aux rebuts collectés de trouver une seconde vie aussi bien à l’échelle individuelle que collective via le secteur de la culture et la création.

DÉVELOPPEMENT = EXPÉRIMENTATION.

 LA RESERVE DES ARTS a la conviction qu’en croisant et diffusant les talents de la culture et de la création, elle pourra accompagner le changement de paradigme de la consommation.

Ainsi, elle met en relation des univers de compétences très divers ; en mêlant Etudiant.e.s, Professionnel.le.s et Grandes entreprises de la culture et de la création. Elle teste de manière collaborative de nouveaux projets innovants d’économie circulaire pour la culture. Un véritable laboratoire en termes de logistique, de prévention des déchets ou de professionnalisation des techniques de réemploi.

DURABLE = SOLIDAIRE.

L’invention d’un monde plus durable passe nécessairement par le renforcement de la solidarité et l’échange de compétences.
LA RESERVE DES ARTS crée, dans cet esprit, du lien social au sein de sa communauté de membres pour trouver toujours plus de solutions et les diffuser au mieux, dans le respect de la diversité des profils.

Les échanges permanents créés autour de la valorisation des matériaux mettent à jour progressivement des techniques nouvelles de réemploi. En les favorisant sans émettre aucun jugement sur les œuvres, LA RESERVE DES ARTS souhaite dynamiser toutes les formes de créativité.

CONTRAINTE = OPPORTUNITÉ.

A première vue, nombreuses sont les contraintes que les déchets font peser sur les entreprises : stockage, logistique, santé publique, etc. Néanmoins, la réserve voit au contraire dans ces contraintes autant d’opportunités de réfléchir à de nouvelles solutions dont les implications dépassent largement le seul domaine de la gestion des déchets.

Elles sont l’occasion d’inventer un système économique plus circulaire où les matériaux sont valorisés et réutilisés à l’infini. Elles invitent à repenser nos modes de consommation, envisager d’autres directions de développement et modes de vie plus responsables ; changements de société considérables et nécessaires !

Prix et récompenses

2010 . Prix CréaRîF Entreprendre Autrement : Eco-innovation

2013 . Lauréat de la Promotion du Paris Durable

2014 . Trophée de l’ESS de la Ville de Paris

2016 . Appel à projets Cap sur l’économie circulaire

2017 . Trophée de l’économie sociale et solidaire d’Est Ensemble

2018 . Lauréat de l’Accélérateur ESS de la Région Ile de France

2019 . Lauréat de Paris Fabrik

2019 . Incubateur des Monuments Nationaux pour l’économie circulaire

 

Détails

Thématique:Activités environnementales
Localisation:Paris (75)
Surface Area:France
Année:2008
Lien :Visitez