Le projet

Comment faire garder ses enfants lorsque l’on travaille tôt le matin ou tard le soir ? Ou lorsque l’on a un besoin urgent et occasionnel (entretien d’embauche, période d’essai…) ? C’est la problématique à laquelle La Maison des Bibie’s souhaite répondre depuis 2013. Ce réseau de micro-crèches solidaire du Tarn et Garonne propose ainsi un mode de garde adapté aux publics les plus fragiles.

 

Trouver une place en crèche : une situation qui peut vite devenir un parcours du combattant

La précarisation du travail (temps partiel, horaires atypiques…) a des conséquences sur la santé mais également sur le pouvoir d’achat et la vie des personnes concernées. Il est par exemple plus difficile d’amener son enfant à la crèche de manière régulière lorsque l’on a soi-même des horaires de travail qui changent toutes les semaines.

En outre, la pénurie de places en crèche est loin d’être réglée aujourd’hui en France. Il manquerait ainsi 400 000 places en crèches, et les tarifs des baby-sitter ne cessent d’augmenter. 44% des mères qui travaillent considèrent que trouver un mode de garde a été une épreuve, 15% seulement des parents ont une place en crèche.
 

La Maison des Bibie’s : une micro-crèche solidaire 3.0

La Maison des Bibie’s répond à cette problématique depuis 2013 via la création et la gestion de micro-crèches solidaire, soit l’accès à un mode de garde adapté aux publics les plus fragiles.

Bénéficiaires du financement solidaire de France Active, ces micro-crèches accueillent les jeunes enfants de 2 mois ½ à 4 ans de tous les milieux sociaux, dans une capacité maximum de 10 enfants par structure. Ecologiques et multilingues, ces structures d’accueil à mi-chemin entre la crèche et l’assistant maternel, s’adressent tout particulièrement à un public en situation de précarité, pour lequel le problème de la garde d’enfant est un frein à l’insertion sociale.

Elle propose ainsi aux parents en difficultés d’insertion sociale de bénéficier d’un accompagnement spécifique avec un travailleur social, intégré à la micro-crèche. La Maison des Bibie’s est référencée comme une « crèche solidarité emploi ». Dans ce cadre, elle réserve en priorité des places pour les demandeurs d’emploi, les publics en interim ou en formation.

Trois types d’accueil sont proposés : occasionnel, régulier et d’urgence. Afin de répondre aux demandes et gérer au mieux l’accueil irrégulier et ponctuel des enfants, la Maison des Bibie’s propose un nouveau service intégré, technologique et innovant. Cet outil numérique adapté (logiciel de réservation en ligne) permet aux parents de réserver et/ou annuler en ligne et de voir directement les disponibilités de la crèche. Il permet ainsi une gestion simplifiée des plannings, complexes et chronophages pour l’entreprise. Il permet également d’avoir un taux de remplissage plus élevé que la normale (67%).

 
Résultats ? La Maison des Bibie’s regroupe aujourd’hui 4 micro-crèche dans la ville de Montauban. Grâce à l’accueil occasionnel (30 à 40% des clients), 8 familles sur 10 retrouvent un emploi.
 
Et ce n’est pas tout : 4 ouvertures supplémentaires seront effectives en janvier 2018, dans les zones urbaines d’Occitanie, afin d’être au plus proche des bassins d’activités des parents. Il est également envisagé de développer toujours plus les nouvelles technologies, qu’il s’agisse d’améliorer les modes de gestion, l’approche opérationnelle dans les crèches ou de réduire l’impact sur l’environnement.

 
Des crèches 3.0 et solidaires, qui n’ont pas fini d’être en avance sur leur temps !
 
En savoir plus :
 
 

Détails

Thématique:Innovation sociétale, Accès à l'emploi, Lutte contre les exclusions
Localisation:Montauban (82)
Année:2013
Lien :Visitez