Le projet

Comment avoir une bonne hygiène intime lorsque l’on découvre le principe de menstruation au moment de ses premiers écoulements de sang et que l’on a personne à qui en parler ? C’est tout le sujet de Kmerpad qui, grâce au soutien de la finance solidaire, produit et distribue des serviettes hygiéniques auprès des Camerounaises.

 

Au Cameroun, la menstruation reste un sujet tabou

La menstruation et l’accès aux protections hygiéniques restent un réel problème pour des millions de femmes, notamment dans les pays en voie de développement. Or, cette problématique demeure trop souvent sous-évaluée, et est même parfois complètement taboue.

La menstruation est vue comme une question personnelle, qu’il est difficile d’aborder publiquement. Beaucoup de filles ne sont pas préparées à cet événement. Plusieurs études, particulièrement dans les pays en voie de développement, démontrent que les filles ayant leur première menstruation n’ont aucune idée de ce qui leur arrive, ni quelles en sont les causes.

Au Cameroun, malgré un taux d’accès à l’éducation important dans la région, les connaissances sur le cycle menstruel sont vagues et se limitent à l’écoulement du sang pendant la période des règles. Lors d’une étude menée conjointement par le Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement (WSSCC) et ONU Femmes, plus de la moitié des filles interrogées peine à expliquer le cycle menstruel. Et moins de 20% des répondantes ont fourni une réponse correcte pendant le recueil des données.
Parmi les filles scolarisées, 16% ont déclaré s’être déjà absentée en raison de leur menstruation. Et ceci peut être généralisé dans la majeure partie des pays africains. Selon les statiques de l’UNICEF, une jeune fille en Afrique sur dix manque l’école environ 5 jours dans le mois, soit 60 jours par an à cause de ce problème.

 

Kmerpad : la serviette hygiénique lavable et réutilisable

Financeur(s) solidaire(s) : Fonds Afrique Développement (FADEV)

Fondé en 2012 à Yaoundé, Kmerpad produit et distribue des serviettes hygiéniques réutilisables pendant 18 mois. Grâce au financement solidaire du FADEV, l’organisation agit pour améliorer les conditions de vie et d’hygiène des filles et des femmes au Cameroun et en Afrique.

De ce fait, Kmerpad a développé un programme de sensibilisation sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène menstruelle et a créé un atelier de production et de distribution de serviettes hygiéniques lavables à Yaoundé.

 

Résultats ?

Depuis le lancement de l’entreprise, Kmerpad c’est :
> la seule entreprise productrice de serviette hygiénique réutilisable sur le marché
> un indice de croissance du chiffre d’affaires de 1,378
> plus de 238 000 serviettes hygiéniques lavables distribuées,
> 4 440 personnes sensibilisées à l’hygiène menstruelle (en Afrique: écoles, communautés rurales et urbaines, prisons)

 

Et ce n’est pas tout !

Kmerpad ambitionne de devenir le leader dans la production et la distribution d’accessoires d’hygiène recyclables en tissu coton en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest.

 

« La finance solidaire va contribuer à l’acquisition d’équipements performants afin d’augmenter notre capacité de production. » Olivia MVONDO, Déléguée

 
 

 
 
Kmerpad est nommée aux Grands Prix de la finance solidaire 2019, catégorie « Solidarité Internationale », aux côtés de :

 
 

Détails

Thématique:Solidarité internationale, Accès à la santé
Localisation:Yaoundé (Cameroun)
Année:2012
Lien :Visitez