Le projet

Familles Solidaire et l’AFTC 13 : une nouvelle solution d’habitat pour personnes cérébro-lésées

 
Savez-vous à quel point il peut être difficile pour les personnes à mobilité réduite et/ou handicapées de trouver un logement adapté ? C’est face à ce constat qu’en 2012, huit familles et amis de personnes cérébro-lésées ont accepté d’investir 180 000 € dans la création d’un fonds d’investissement solidaire au profit de la création de logements adaptés sur le territoire national. Familles Solidaires était né.

 

Trouver un logement adapté aux personnes cérébro-lésées en France : un parcours du combattant

Les personnes cérébro-lésées ont de vraies contraintes pour trouver un logement. Cette maladie atteint le système nerveux central, rendant la prise en charge médico-sociale pluridisciplinaire obligatoire (soignant, infirmière, kinésithérapeute, orthophoniste, psychologue, neuropsychologue, éducateur…). Les séquelles qui en résultent (déficits neurologiques, cognitifs, séquelles comportementales et psycho-affectives) compliquent ainsi l’accès au logement.

 

Familles Solidaire et l’AFTC 13 : une démarche innovante de création de logements adaptés aux personnes handicapées, accessibles financièrement aux plus modestes

Troisième projet de Familles Solidaires, l’AFTC 13 répond à ce besoin de compléter les solutions en termes de parcours résidentiel. Il permet en outre d’avoir un parcours résidentiel choisi et non plus subi par ces adultes qui souhaitent le plus souvent une indépendance vis-à-vis de leur famille.

Proposée en colocation ou en habitats partagés, cette solution d’habitat permet d’avoir un espace personnel et indépendant, avec des espaces communs dédiés aux locataires, voire partagés avec d’autres usagers pour développer une mixité sociale plus forte au sein des habitats. La présence en aide humaine est organisée en fonction des besoins rencontrés (en journée ou 24h/24, toujours sur le principe de mutualisation).

 

Résultat ? Ce sont quatre adultes vivant avec les séquelles d’une lésion cérébrale acquise et porteurs d’un projet d’indépendance qui pourront bénéficier de ces logements à Marseille. Les appartements sont, de plus, intégrés au sein du dispositif départemental d’insertion en milieu ordinaire.

 

Et ce n’est pas tout ! En effet, ce projet permet la création d’emplois non délocalisables dans les domaines des travaux publics et des services à la personne. L’AFTC 13 a également mis en place en 2017 un « appartement test » permettant aux personnes cérébro-lésées de tester le logement pendant 1 à 6 mois.

 
Pour en savoir plus sur Familles Solidaires :

 

Détails

Thématique:Accès au logement
Localisation:Marseille
Année:2016
Lien :Visitez