Le projet

Energie Partagée : les citoyens, acteurs de leur production d’énergie

Saviez-vous qu’un déploiement massif des énergies vertes en France aurait un impact positif sur la croissance, l’emploi et le pouvoir d’achat des ménages ? C’est la conclusion d’une étude prospective de l’Ademe rendue publique le 30 juin 2016. Et ce n’est pas Energie Partagée qui dira le contraire. Depuis 2010, ce mouvement citoyen accompagne et finance différents projets locaux de production d’énergie renouvelable et de maîtrise de l’énergie.

 

A l’horizon 2030, 40% de la consommation électrique doit provenir d’énergies renouvelables

En 2015, les énergies renouvelables représentaient à peine 17,4 % de la production électrique française contre près de 80% pour le nucléaire. Cependant, la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, adoptée le 22 juillet 2015, s’est donnée pour objectif d’augmenter cette part des énergies renouvelables, dans le but d’atteindre un quota de 40% de la consommation électrique totale d’ici 2030.
En outre, afin de satisfaire les objectifs de cette loi, les citoyens deviennent un maillon incontournable. En effet, il y est noté que : « L’Etat, les collectivités territoriales et leurs groupements, les entreprises, les associations et les citoyens associent leurs efforts pour développer des territoires à énergie positive. Est dénommé “territoire à énergie positive” un territoire qui s’engage dans une démarche permettant d’atteindre l’équilibre entre la consommation et la production d’énergie à l’échelle locale en réduisant autant que possible les besoins énergétiques et dans le respect des équilibres des systèmes énergétiques nationaux. Un territoire à énergie positive doit favoriser l’efficacité énergétique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la diminution de la consommation des énergies fossiles et viser le déploiement d’énergies renouvelables dans son approvisionnement. ».
L’appropriation citoyenne de la production d’énergie renouvelable doit ainsi faire partie des priorités de l’Etat.
Tout un contexte positif pour Energie Partagée !

 

Energie Partagée accompagne et finance la transition énergétique avec les citoyens

Né en 2010 de la convergence d’acteurs de la transition énergétique et de la finance éthique, Energie Partagée accompagne et finance des projets citoyens locaux de production d’énergie renouvelable. Il s’agit d’associer les citoyens aux décisions en matière d’énergie, mais également au financement de ces installations renouvelables afin qu’ils en bénéficient directement.

Pour accomplir ces missions, le mouvement s’organise en deux structures complémentaires : une association de promotion et d’animation et un outil d’investissement citoyen.

Concernant l’outil d’investissement citoyen, Energie partagée collecte l’épargne des citoyens investisseurs désireux de donner du sens à leur argent et l’investit à long terme dans des projets de production d’énergies renouvelables ou d’efficacité énergétique. Ces projets (éoliennes, panneaux photovoltaïques pour des écoles, etc.) sont impulsés, gérés et contrôlés par des citoyens et des collectivités locales et doivent répondre à des critères précis de gouvernance collective, transparence, cohérence environnementale et non spéculative, ou d’ancrage local. La structure, garante du sérieux et du suivi, pilote ainsi les projets de A à Z (financement, validation technique, juridique et financière, exploitation…).

 
Résultats ? En 2017, Energie Partagée avait déjà collecté plus de 13 millions d’euros pour la transition énergétique citoyenne, et ce grâce à plus de 4 700 actionnaires sociétaires ! Ce sont également 32 projets locaux d’énergie renouvelable qui ont été financés, assurant la consommation électrique annuelle de plus de 23 000 foyers (74 GWh).

Prochain objectif pour Energie Partagée : 25 millions d’euros collectés en 2020 !

 
Pour en savoir plus :

 

Détails

Thématique:Activités écologiques
Surface Area:France
Année:2010
Lien :Visitez