Le projet

Savez-vous planter des choux… à la mode Rémoise ? L’association l’Ecole des Jardiniers répond à cette question depuis 2012. Ses jardins accueillent et forment le plus grand nombre aux techniques et outils du maraîchage biologique, tout en favorisant le lien social et solidaire.

 

Le maraîchage bio en pleine croissance

Selon le Larousse, le maraichage est une « culture intensive des légumes, en plein air ou sous abri« . Le maraichage bio, lui, va plus loin. Ce type d’agriculture travaille ainsi à préserver la biodiversité et à utiliser des méthodes alternatives aux produits phytosanitaires.

Bénéfique pour l’environnement et pour la santé mais également poussée par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, l’agriculture biologique ne cesse de se développer.
 

L’Ecole des Jardiniers : cultiver bio et social

L’Ecole des Jardiniers n’a pas attendu la loi pour lier agriculture biologique et social. En effet, l’Ecole des Jardiniers a vu le jour en 2012, après le départ à la retraite de la famille Michels, maraîchers depuis 4 générations. C’est à ce moment que certains de leurs anciens clients ont souhaité assurer une activité de maraîchage sur une partie de leurs terres. L’Ecole des Jardiniers a ainsi vu le jour en 2012, dans l’objectif de transmettre les techniques et outils nécessaires à la production biologique de légumes auprès du plus grand nombre (professionnels, adultes amateurs et enfants).

Pour cela, elle développe 4 activités sur l’agglomération Rémoise :

  • L’école du jardinier professionnel, qui accompagne les personnes qui souhaitent s’installer en tant que maraîchers biologiques (terrains de test, conseils d’un maraîcher expérimenté).
  • L’école du jardinier amateur, qui donne à des jardiniers amateurs les outils et techniques nécessaires pour créer et entretenir un potager biologique avec le minimum de contraintes.
  • L’école du petit jardinier, qui apprend aux enfants à cultiver des légumes et leur apporte des connaissances connexes (origine, saisonnalité, compostage, alimentation, développement durable).
  • L’école du jardinier partagé, qui accompagne toutes les structures (association, bailleur social, copropriété, entreprise, etc.) qui souhaitent créer un jardin partagé.

 
L’association intervient également sur les départements alentours (77, 60, 51, 08 et 90).

Grâce à la finance solidaire, France Active a pu soutenir l’Ecole des Jardiniers, projet qui a également signé une convention avec le CADA (Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile) de la Croix Rouge. Cette institution propose aux demandeurs d’asile – qui n’ont pas légalement de droit de travailler, plusieurs ateliers afin de les occuper, de les insérer socialement, de créer du lien social et de les former. Dans ce cadre, l’Ecole des Jardiniers reçoit jusqu’à une quinzaine de demandeurs d’asile et leur permet d’obtenir gratuitement des légumes : ceux qu’ils ont eux-mêmes cultivés. En effet, les personnes en situation de précarité (financière, psychologique, sociale…) et qui dépendent des associations caritatives pour se nourrir, n’ont pas nécessairement accès à des produits frais, de bonne qualité.

Le surplus des produits cultivés est distribué gratuitement à l’Épicerie Sociale de Reims. Le reste est enfin donné aux bénévoles de ces différentes structures, aux écoles dans le cadre d’ateliers de découverte du goût ou utilisé pour les moments festifs.

 
Résultats ? En 2016, 4 000 m² de terrain ont été exploités, 321 demi-journées d’activités ont été réalisées et près de 3 700 kilos de légumes distribués et dégustés.
 
Et ce n’est pas tout ! L’Ecole des jardiniers forme et sensibilise le grand public via une diversité d’actions telles que l’animation d’une émission radio hebdomadaire sur France Bleu, l’animation d’ateliers, l’accompagnement à la création de jardins solidaires, la création d’un jardin intergénérationnel…
 
 

Détails

Thématique:Activités écologiques
Localisation:Reims (51)
Année:2012
Lien :Visitez