Le projet

Les amateurs de café sont nombreux dans le monde, mais sait-on réellement dans quelles conditions les grains consommés sont-ils produits ? Zoom en Colombie, avec la coopérative CENCOIC qui, grâce au soutien de la finance solidaire, travaille à l’amélioration des conditions de vie des familles de la région de Cauca.

 

En Colombie, dans la région de Cauca, les producteurs font face à des enjeux sécuritaires et économiques

Cauca, en Colombie, est une région dont l’économie est principalement basée sur l’agriculture (en particulier d’agave, canne à sucre, panela, café, pomme de terre, maïs, manioc, haricot, tomate, mûre andine et asperge).
Fortement ébranlée par la violence du conflit avec les FARC (forte présence des guérillas, délinquance, narcotrafic…), elle est aujourd’hui bien plus stable mais continue d’affronter des défis de taille : assassinat de leaders communautaires, insécurité, difficile processus de substitution des cultures illicites (coca et cannabis) par des cultures capables de générer des revenus durables pour les familles de producteurs, enclavement, etc.

Dans ce contexte, il n’est pas évident de sauvegarder la culture et les pratiques indigènes. En outre, les revenus des producteurs ne sont pas toujours assurés.

 

CENCOIC : une organisation solidaire pour la commercialisation directe de la production agricole indigène

Financeur(s) solidaire(s) : SIDI

Créé en 1980 par un groupe d’indigènes entrepreneurs, CENCOIC a pour mission de « renforcer l’organisation et les activités des “cabildos” [conseils communautaires] et améliorer les conditions de vie des familles membres ».

Concrètement, CENCOIC, grâce au soutien et à l’accompagnement solidaire de la SIDI, forme les producteurs membres à des pratiques agricoles plus responsables et productives, collecte leur café (et plus récemment d’autres produits agricoles) transformé, et assure son exportation. Afin de conserver de la valeur ajoutée sur leur territoire, ils torréfient également une partie du café collecté pour le vendre localement.

Dès 2006, la coopérative a développé une stratégie de commerce équitable afin d’augmenter la valeur du café pour les producteurs. En outre, CENCOIC encourage ses membres à se tourner vers des modes de productions respectueux de l’environnement et lutte pour la sauvegarde des semences natives (aujourd’hui menacées de disparition). Un appui technique auprès de ses membres est également assuré afin que ces derniers améliorent leur production.

Depuis 2018, CENCOIC dispose d’un système d’information qui collecte et centralise les données sur les producteurs membres. Cette base de données est mise à jour régulièrement et permet de suivre l’évolution des conditions de vie des membres.

 

Et ce n’est pas tout !

CENCOIC a aussi plus récemment diversifié ses activités :

  • commercialisation d’autres produits (matériel scolaire, médicaments) et approvisionnement dans certaines communautés indigènes,
  • sensibilisation des producteurs membres à la production biologique et certification progressive des membres,
  • facilitation de l’échange de produits agricoles entre les membres, sur la base de l’achat ou du troc.

 
Afin de poursuivre sa croissance, la coopérative souhaite aussi construire son propre espace de stockage de café, qui se substituerait aux espaces de location utilisés jusqu’à présent.
 
 

En quelques mots : “Qu’est-ce que la finance solidaire a apporté à CENCOIC ?”

« La finance solidaire fournit environ 10% des besoins de la coopérative pour lui permettre de payer les producteurs dès la récolte. » Laurent Chéreau, financeur solidaire et responsable de la communication à la SIDI

 
 
CENCOIC est nommée aux Grands Prix de la finance solidaire 2020, catégorie “International”, aux côtés de :

 
 

Détails

Thématique:Solidarité internationale, Activités environnementales, Lutte contre les exclusions
Localisation:Popayan (Colombie)
Année:1995
Lien :Visitez