Le projet

Aviez-vous imaginé que votre ancienne commode ou votre vieille étagère pouvait devenir une belle table basse ? Depuis 2015, le Bois de Deux Mains collecte sur le grand bassin Soissonnais ce bois destiné à être jeté afin de réaliser de nouvelles créations et des meubles design.

 

Le Soissonnais : un territoire qui souffre du manque d’emplois et qui valorise peu ses déchets

Peuplé d’un peu plus de 100 000 habitants, l’arrondissement de Soissons représente 20% de la population de l’Aisne et un chômage de longue durée plus persistant que dans le reste de la Picardie (plus du tiers des demandeurs d’emploi de moins de 30 ans sont inscrits depuis plus de douze mois). Le département est en effet l’un des plus sinistrés en terme d’emploi, et l’exode rural y est fort.
 
En outre, une étude menée à l’initiative de la Communauté d’agglomération du Soissonnais montre que les habitants du bassin gaspillent 3 fois plus que la moyenne des Français. Ils produisent ainsi 22,4 kg de déchets contre une moyenne de 7,8 kg par an et par habitant pour le reste du territoire national. Les collectivités locales ont alors lancé un plan intercommunal « zéro-déchets, zéro-gaspi », qui a largement inspiré Le Bois de Deux Mains.
 

L’insertion socio-professionnelle par le travail du bois

Depuis mai 2015, l’association qui a bénéficié de financements solidaires de la part de France Active, collecte auprès des particuliers, déchetteries, entreprises et collectivités des meubles et du bois destiné à être jeté. Ces meubles et ce bois sont ensuite transformés par des personnes très éloignées de l’emploi et des bénéficiaires du RSA, au sein d’un Atelier Chantier d’Insertion. Les réalisations sont enfin vendues sous la marque « SEVE, le mobilier qui a du sens » dans un magasin attenant à l’atelier.
Cette disposition des lieux permet aux clients de découvrir le travail, réalisé en atelier sous leurs yeux. Il permet également de tisser un lien privilégié avec les salariés fabriquant les meubles.
 
 
Résultats ? En 2016, 22 salariés en insertion ont été embauchés pour 50% de sorties positives. 150 tonnes de bois et de meubles ont été collectés et plus de 300 meubles ont été vendus.
 
Et ce n’est pas tout : une convention a été établie avec deux éco-organismes, ECOMOBILIER et VALDELIA, permettant de valoriser plus de 90% des déchets collectés. De plus, les salariés de l’Atelier Chantier d’Insertion sont investis dans la vie de la structure et sont tenus informés du devenir de l’association et de sa vie au quotidien.
 
 
L’avenir de vos meubles sera radieux !
 
Pour en savoir plus :
 
 

Détails

Thématique:Accès à l'emploi, Activités écologiques
Localisation:Pommiers (02)
Année:2015
Lien :Visitez