Le projet

L’Atelier Paysan : construire ensemble un monde agricole

Sauriez-vous travailler la terre et produire des fruits et légumes comme le faisaient nos aïeux ? Auriez-vous l’apport en capital nécessaire pour reprendre une exploitation (terre, matériel…) ? L’agriculture en France est en train de vivre une crise structurelle. Mais c’était sans compter la démarche innovante de l’Atelier Paysan, qui développe et diffuse depuis 2009 les savoirs et équipements agricoles adaptés à l’agriculture biologique.

 

L’agriculture française : une activité phare, en pleine crise structurelle

Les exploitations agricoles françaises sont à la peine. Les aides européennes ne permettent plus aux exploitations moyennes de subsister. Celles-ci finissent par disparaitre, faute de trop d’endettement et de leur difficulté à pouvoir rivaliser avec la taille et l’infrastructure des très grandes fermes. Les vocations sont de moins en moins nombreuses, bien que le secteur voit arriver de nouveaux profils de candidats à l’installation : sans capital familial (moyens, savoir-faire) et souvent, non-issus du milieu agricole. Le capital à investir n’en est que plus important pour ces nouvelles populations agricoles, ainsi que le temps de formation pour acquérir les savoirs paysans.

 

L’innovation comme vecteur du partage des savoirs paysans

C’est face à ce constat que l’Atelier Paysan a été créé en 2009 à Renage (38), afin de développer une démarche innovante de réappropriation des savoirs paysans et d’autonomisation dans le domaine des agroéquipements adaptés aux pratiques spécifiques de l’agriculture biologique. Des outils attelés au tracteur, des outils manuels ou encore des bâtiments dans toutes les filières de production agricole (maraîchage, viticulture, arboriculture, élevage, céréales…) sont ainsi diffusés librement.

Bénéficiaire des financements solidaires de 27 CIGALES (6 regroupées et représentées par Autonomie et Solidarité), France Active et La Nef, l’Atelier Paysan peut agir en accompagnant des groupes de paysans dans la conception de solutions techniques adaptées à leur propre cahier des charges. Au cours de tournées de terrain un peu partout en France, elle collecte et documente également des initiatives isolées d’agriculteurs qui ont inventé ou adapté des équipements agricoles mais qui n’ont pas le temps ou les moyens de partager leur idée. Ces savoirs et savoir-faire sont rendus accessibles en open source, via des documents didactiques papiers ou numériques, ou également lors de formations à l’auto-construction.

Face au succès de la démarche (une trentaine de tutoriels de construction d’outils agricoles, plus de 500 fiches outils et 100 000 visiteurs par an dès la seconde année sur le site internet), une plateforme de ressources est lancée en 2011 : FarmLab. Elle renforce les objectifs de l’Atelier Paysan en termes de capitalisation et mutualisation des savoirs paysans existants, de co-développement des savoirs nouveaux (avec des groupes d’agriculteurs) et de diffusion de ces savoirs et savoir-faire de manière « libre ».

Au-delà de la transmission des savoir-faire et de la formation, l’Atelier Paysan propose aussi des commandes groupées de matériel et d’accessoires à des auto-constructeurs, pour réduire le volume d’investissement.

 
Résultats ? Depuis la première formation « autoconstruction » en février 2011, ce sont 600 agriculteurs qui ont été formés et 500 fiches outils qui ont été mises en ligne. 30 outils ont été développés et sont reproductibles à partir de matériaux standard, que l’on peut trouver chez n’importe quel quincaillier.

 
Et ce n’est pas tout ! L’acquisition de camions transportant machines, matériaux et consommables nécessaires à l’autoconstruction, permet aujourd’hui à l’Atelier Paysan de conduire des chantiers d’autoconstruction, en atelier ou « de fermes en fermes ».

Si vous ne pouvez pas venir à l’Atelier Paysan, il viendra à vous !

 

« Globalement, ce qu’il y a de commun avec tous les accompagnements qui relèvent du champ du financement solidaire, c’est la plus-value humaine apportée en levier supplémentaire des interventions dans notre structure. »
« Ce sont autant de soutiens, de garde-fous et d’accompagnement au renforcement de notre expertise, qui viennent questionner et bonifier la durabilité, économique notamment, de notre structure. »

Julien REYNIER, Chargé de développement / Salarié sociétaire

 
Atelier Paysan est lauréat des Grands Prix de la finance solidaire 2016 – Innovation sociétale :

 
 

Détails

Thématique:Activités écologiques, Innovation sociétale
Localisation:Renage (38)
Année:2014
Lien :Visitez