Le projet

Abbaye de Belval : un projet titanesque pour un lieu grandiose

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il advenait des anciens lieux de culte ? Inscription au patrimoine national ? Mise en vente ? Et pourquoi ne pas en faire des lieux de vie, vecteurs de lien social et d’insertion ? C’est lors du départ des dernières sœurs en 2012 que la question s’est posée pour l’Abbaye de Belval. Pari réussi pour ce lieu où bénévoles, personnes en insertion, sans-abri et touristes se côtoient quotidiennement.

 
Ancienne abbaye cistercienne à Troisvaux (62), près d’Arras, ses immenses bâtiments représentent un hectare de bâti au cœur d’un parc boisé douze fois plus grand. En 2012, les dernières sœurs présentent sur place quittent les lieux. Des bénévoles décident alors de créer une association afin d’entretenir et d’assurer la reconversion de l’abbaye.
 

Une diversité d’activités économiques

La première mesure consiste à développer l’activité de fromagerie, lancée par les sœurs en 1893. Nature, à la bière ou aux fleurs des champs, les fromages sont brossés, retournés et emballés à la main puis vendus à des fromagers, des supermarchés ou des grossistes. Ils sont également commercialisés dans la boutique de l’Abbaye, qui propose une large gamme de produits locaux ainsi que de l’artisanat monastique.
Les fromages de Belval sont répertoriés par le Conservatoire National des Arts Culinaires à l’inventaire du patrimoine de la région. Le fromage à la bière est même labellisé « Saveurs en or ».
L’association a également repris l’activité touristique de l’Abbaye de Belval : un petit hôtel et un gîte de groupe. Des espaces sont aussi à disposition pour les réceptions et les séminaires.
Des actions qui ont pu voir le jour grâce aux financements solidaires de France Active Investissement, abondés par un fonds de BNP Paribas (Social Business Impact France), d’Autonomie & Solidarité, de la Caisse solidaire et de la Nef.
 

Des axes de développement sociaux et culturels

L’association ne s’arrête pas là. Elle a en effet noué un partenariat avec l’association Aide aux Sans-abri d’Arras (ASA) pour accueillir 9 personnes en grande difficulté. L’objectif ? Leur permettre de participer à une activité valorisante – notamment la mise en valeur du parc – et les intégrer à la vie sociale du lieu. D’anciennes cellules de sœurs sont aussi mises à disposition pour pouvoir offrir une solution d’hébergement d’urgence.
L’Abbaye de Belval offre une programmation culturelle variée : concerts, expositions, visites guidées… il y en a pour tous les goûts.
 
 
Résultats ? Ce sont 8 salariés en parcours d’insertion qui s’occupent de la fromagerie, de la boutique et de l’hôtellerie de l’abbaye. L’offre culturelle attire également 30 000 visiteurs chaque année !
 
Et ce n’est pas tout ! Des dizaines d’autres projets sont imaginés pour continuer le développement de l’abbaye de Belval : créer des logements sociaux, une pépinière d’entreprises, un lieu de vacances adapté aux personnes autistes… « Nous souhaitons que l’abbaye devienne un site de référence dans l’innovation sociale » annonce ainsi Bernard Trollé, président de l’association Abbaye de Belval.
 
 
Un projet qui ne manque pas d’ambition et de dynamisme !
 
Pour en savoir plus sur l’Abbaye de Belval :

 
 

Détails

Thématique:Abbaye de Belval
Localisation:Troisvaux (62)
Année:2012
Lien :Visitez