janvier 01 2021
Josette AMOR

Josette AMOR

Fiche membre

Téléphone : -
Adresse Email : -
Site Internet : http://www.epargne-en-conscience.fr/cms/index.php?page=presentation-6

Membre de l’association Finansol depuis 2011
Recrutée à l’âge de 27 ans comme secrétaire de direction dans une banque, Josette AMOR, repérée par ses supérieurs, prend rapidement des fonctions commerciales.
Cependant, après 15 ans de carrière bancaire, son travail et ses convictions deviennent inconciliables. C’est à ce moment qu’elle décide de se consacrer à la promotion d’une finance éthique et solidaire auprès du grand public.

Diplômée de l’Institut Technique de Banque (CNAM), elle crée alors en 1999 le cabinet CGPFemmes afin d’accompagner les femmes en difficulté dans leur gestion financière et patrimoniale.

En 2005, elle obtient le DES Gestion de patrimoine de l’Université de Clermont-Ferrand, acquérant ainsi la CJA – Compétence Juridique Appropriée.

En 2010, elle participe aux groupes de travail de Convergences, et ce durant quatre années.

En 2011, elle devient Membre de Finansol.

En 2014, elle crée le fonds de dotation La Bourse du Bon Argent avec ses amis -financiers eux aussi-, Jérôme Henry et François Finelle.

Proche de Pierre Rabhi et de Terre & Humanisme dont il est le fondateur, Josette AMOR s’implique dans l’association. D’abord trésorière entre 2012 et 2015, elle est ensuite nommée Membre à vie de l’association lors de l’AG de 2016. Elle est par ailleurs à l’origine du livret Agir diffusé par le Crédit Coopératif au bénéfice de l’association et est également Membre du Collège des Fondateurs des Colibris.

C’est en constatant que le besoin était réel pour certains épargnants d’investir en conscience, en accord avec ses valeurs d’humanité, et d’être conseillé pour ce faire, que Josette AMOR a finalement fondé Epargne en Conscience.
Elle se consacre également à la rédaction d’un ouvrage destiné à la « jeunesse en quête de sens et de bien-être », qui fait la part belle au “Bon Argent”.

L’une de ses gran-des fiertés est d’« être parvenue, au fil des années, à mettre mon métier au service de mes convictions, à donner une dimension humaine à la finance. »