juin 10 2021
Gilles Mirieu de la Barrre

Gilles Mirieu de Labarre

Fiche membre

Téléphone : 03 20 66 32 90
Adresse Email :
Site Internet : https://www.generali.fr

Membre de l’association Finansol depuis 2021

 

Son parcours : 

Pendant 20 ans, jusqu’en 2005, il a travaillé dans le secteur privé, chez BNP Paribas puis Peugeot SA comme cadre financier. Puis, il a  rejoint très vite le monde du conseil en créant à 30 ans son propre cabinet de conseil. Il a par lasuite rejoint une petite structure (ECOMOTIV, spécialisée en missions de performance économique et de motivation des ressources humaines) avant de devenir manager au sein de l’entité conseil de CapGemini comme directeur de mission : il y a piloté des projets majeurs de transformation tant dans le secteur privé (Danone, Lafarge, Gefco…) qu’aux côtés des administrations et des entreprises du secteur public (Unedic, SNCF, RATP, France Télécom, nombreux ministères). 

 Il rejoint le ministère du Budget en 2005 comme sous-directeur puis directeur adjointen charge de piloter la conception et le déploiement du programme de transformation « Chorus » au sein de l’Agence pour l’Informatique Financière de l’Etat (AIFE), plus important chantier de transformation de l’Etat des 15 dernières années.  

En 2011, le déploiement de Chorus étant terminé, il rejoint le secrétariat général du Gouvernement (SGG) pour créer la toute nouvelle direction interministérielle des systèmes d’information et de communication de l’Etat (DISIC). Nommé directeur adjoint auprès de Jérôme Filippini, secrétaire général adjoint du Gouvernement, il a dirigé et structuré la montée en puissance de la direction interministérielle et piloté l’ensemble des programmes numériques interministériels. 

De 2013 à 2017, il a contribué à la modernisation et la transition numérique de l’Etat comme chargé de mission auprès de la secrétaire générale pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), au sein du secrétariat général du Gouvernement. A ce titre, il a créé en étroite collaboration avec la Caisse des Dépôts et Consignations le fonds « Transition numérique et modernisation de l’action publique » doté de 110 millions d’euros dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir ainsi que la cellule d’accélération des projets gouvernementaux (CAPGouv), véritable delivery unit à la française, dont la mission était d’assurer pour le compte du cabinet du Premier ministre, le suivi renforcé de quelques mesures prioritaires de l’agenda gouvernemental.  

 En novembre 2017, sur proposition du cabinet de Nicolas Hulot alors ministre de la transition écologique et solidaire, il a été nommé adjoint et directeur de cabinet du Haut-commissaire à l’Economie Sociale et Solidaire et l’Innovation Sociale au sein du Ministère de la Transition Ecologique. Dans ce cadre, il a contribué au lancement de nombreuses initiatives visant le développement de l’ESS en France et à l’international : Pacte de croissance de l’ESS, programme Le French Impact, rapprochement entre le CNCRESS et ESS France, relance des Contrats à Impact Social, Manifeste « Pact for Impact », etc…Dans le cadre de la crise Covid19, il a piloté la création de la cellule de liaison hebdomadaire avec les parties prenantes de l’ESS, œuvré à la mise en place du dispositif d’urgence ESS en s’appuyant sur le Dispositif Local d’Accompagnement et France Active et présidé la cellule Covid19- Fonds à impact où les équipes de Finansol et de la CDC ont été particulièrement actives. 

A l’automne 2020, suite au remaniement ministériel de l’été, il a rejoint la Direction Générale du Trésor en tant que chargé de mission auprès de la Secrétaire générale. 

 

Engagements associatifs : 

Il est engagé dans le milieu associatif depuis plus de trente ans sur les questions d’accès à l’emploi, de chômage et de lutte contre l’exclusionEn rejoignant l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage d’abord comme accompagnateur bénévole puis administrateur, membre du Bureau et finalement en assure la présidence depuis 2009, succédant à Jean Baptiste de Foucauld son fondateur.  

Il a aussi contribué à la création de l’association Droits d’Urgence dont il a été administrateur pendant plus de dix ans. Association visant à promouvoir l’accès aux droits, il a notamment œuvré pour développer la médiation juridique et la création des Points d’Accès aux Droits. 

 Tout en restant bénévole de terrain à SNC, il a présidé le Centre d’Action Sociale Protestant de 2005 à 2009 (300 salariés et 30 millions d’euros de budget), association reconnue d’utilité publique depuis plus de 100 ans et dédiée à l’hébergement d’urgence, la réinsertion sociale et l’accueil des familles demandeurs d’asile en Ile de France. 

 Enfin, il a été administrateur de la Fondation du Protestantisme, fondation abritante, présidée par Pierre Joxe. 

Voir les autres membres de Finansol