mai 24 2019

Élections européennes : Finansol soutient les propositions de Social Economy Europe et le plaidoyer du Mouves

 

Du  23 au 26 mai 2019 (dimanche 26 mai pour la France), les citoyens de toute l’Europe éliront leurs représentants au Parlement européen. Des députés dont la tâche sera de bâtir, ces cinq prochaines années, les textes de lois appliqués par les Etats de l’Union européenne.

A cette occasion, divers réseaux et fédérations de l’ESS ont entamé un plaidoyer pour prendre part au débat européen. On compte parmi eux l’UDES, le mouvement associatif ou le Labo de l’ESS. Finansol soutient en particulier les propositions de Social Economy Europe pour l’économie sociale et le plaidoyer du Mouves pour l’entrepreneuriat social. Rappelons à ce titre que l’économie sociale et solidaire compte 2,8 millions d’entreprises (soit une entreprise sur dix) et génère 8% du PIB européen en 2017, selon le Comité Economique et Social Européen.

 

Les propositions de Social Economy Europe soutenues par Finansol

Dans le cadre des échéances européennes, Social Economy Europe (SEE) avait publié en novembre 2018 une série de propositions pour l’élaboration d’un plan d’actions européen pour l’économie sociale. Soutenu par Finansol, par l’intermédiaire d’ESS France*, le plan d’actions contient 7 grandes priorités, certaines portées de longue date par divers acteurs. On retrouve notamment l’établissement d’une conception commune de l’entrepreneuriat social dans l’Union européenne (UE) ou encore l’amélioration de l’accès au financement public et privé.

De la même façon, SEE a publié un mémorandum intitulé « Économie sociale, un moteur du progrès économique et social en Europe ». Le document revient sur les avancées du mandat 2014-2019 en matière d’économie sociale et solidaire et rassemble les 10 propositions phares que l’organisation soumet aux candidats européens pour développer l’ESS en Europe.

 

Le plaidoyer du Mouves pour l’entrepreneuriat social soutenu par Finansol

Le Mouves s’est inscrit dans le débat européen à travers une série de grandes propositions appelant l’UE à s’engager pour l’entrepreneuriat social, comme solution pour répondre aux enjeux actuels. Les propositions portées traitent d’enjeux clés pour l’économie sociale. La quatrième proposition, soutenue par Finansol, défend en particulier un accès privilégié des entreprises sociales aux financements européens, à travers : une promotion des fonds 90/10 solidaires, des dispositifs incitatifs d’aides d’Etat à l’investissement plus accessibles et un accès aux outils de financement européens permis au même titre que les entreprises « classiques ».

Le plaidoyer porté par le Mouves est soutenu par des acteurs clefs français et européens, dont Finansol, le Groupe SOS, Euclid Network et The Social Good Accelerator.

*Finansol est membre d’ESS France et ESS France est membre de Social Economy Europe.

Laissez un commentaire