janvier 23 2019

Les voeux de Frédéric Tiberghien, président de Finansol

Pour la finance solidaire, 2019 s’annonce pleine de promesses.

Promesses européennes et internationales d’abord. Les élections européennes, la présidence française du G7, les ambitions marquées de la Commission pour faire évoluer les pratiques financières vers une finance durable, la volonté du Gouvernement d’inscrire l’ESS dans l’agenda international et européen. Le moment est propice pour promouvoir la finance solidaire à plus grande échelle. Finansol s’y emploiera afin de mettre en avant les innovations financières françaises.

Promesses politiques ensuite. Le projet de loi PACTE pour lequel nous espérons voir se concrétiser la promesse du candidat Emmanuel Macron sur l’assurance-vie solidaire, le PACTE de croissance ESS promettant un changement d’échelle de nos entreprises et associations, la publication du décret mettant en œuvre le Livret Développement durable et Solidaire (LDDS) fléché par le Parlement vers le financement de l’ESS et la rénovation énergétique des bâtiments. Autant de sujets qui devraient trouver leur aboutissement cette année.

Cependant si les promesses sont aisées à formuler, elles sont parfois difficiles à honorer. C’est pourquoi Finansol s’emploiera assidument à ce qu’elles deviennent réalité. Dans son nouveau plan stratégique à l’horizon 2023, l’association renouvelle ses ambitions, avec comme objectif de favoriser, par le développement d’une finance solidaire, l’émergence d’une société plus juste, plus inclusive et plus écologique.

Dans cet état d’esprit déterminé, l’équipe de Finansol se joint à moi pour vous adresser nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Frédéric TIBERGHIEN, Président de Finansol

Laissez un commentaire