Collectif de la finance solidaire Nouvelle-Aquitaine

[Témoignage] 4 questions à… Amélie BOURQUARD, coordinatrice du collectif Nouvelle-Aquitaine

Car ils agissent tous les jours sur les territoires pour développer la finance solidaire, Finansol lance une série de portraits de 4 coordinateurs de collectifs de la finance solidaire.

Découvrez le témoignage d’Amélie BOURQUARD, coordinatrice du collectif Nouvelle-Aquitaine.

 

1) Quelles sont les missions du collectif ?

Il s’agit de :

  • Valoriser la finance solidaire de proximité sur notre territoire,
  • Innover dans la mise en place de circuits courts de collecte,
  • Favoriser la reconnaissance des initiatives de finance solidaire.

 

2) Qui sont les acteurs participant au collectif ?

Pour la Nouvelle-Aquitaine, nous sommes 14 acteurs.

Etablissements financiers (banque, société de gestion, épargne salariale) :

Financeurs solidaires :

Acteurs locaux de circuits courts, d’épargne et d’investissement :

 

3) Quels avantages les membres trouvent-ils à rejoindre un collectif en région ?

En 2013, Aquitaine Active réalise un diagnostic sur le visage de la finance solidaire en Aquitaine. Une des pistes principales de ce diagnostic est de réaliser une étude d’opportunité sur la création d’un collectif d’acteurs de la finance solidaire.

La Caisse des Dépôts et le Département des Pyrénées Atlantiques financent 6 mois d’étude réalisée par Aquitaine Active. C’est à ce moment-là que des groupes de réflexion sont mis en place. L’ensemble des acteurs de la finance solidaire identifiés sont conviés à ces temps d’échanges.

Ainsi naît en mars 2015, le collectif de la finance solidaire en Aquitaine : AQUIFISOL.

A ce jour, nous avons des partenariats avec le conseil départemental des Pyrénées Atlantiques, la Métropole de Bordeaux, la ville de Bayonne et l’agglomération de Pau.
Nous avons une même et seule identité nous permettant d’être plus visible. Notre démarche collective nous ouvre également des portes pour construire des partenariats avec des acteurs publics et privés.
Cela nous permet de bénéficier des forces des grandes et petites structures du collectif.
Le collectif est une opportunité pour répartir les forces vives et ne pas épuiser les mêmes personnes.

 

4) Concrètement, de quelle manière travaillez-vous ensemble ?

Nous définissons un plan d’action annuel que nous validons lors de nos deux rencontres de début d’année où tous les acteurs sont réunis. Puis nous travaillons par groupe de travail territorial (Nord Aquitaine et Sud Aquitaine).

Un salarié d’Aquitaine Active détache 7% de son temps de travail pour assurer la coordination du collectif et la réalisation et la diffusion des supports de communication.

 


 

Laissez un commentaire