mars 08 2018
8 mars - Magalie Jost et Sybile Chapron - co-dirigeantes de Nature et Aliments

[Témoignage] Magalie Jost et Sybile Chapron, co-dirigeantes de Nature et Aliments

Finansol lance une série de portraits de 4 entrepreneuses solidaires ayant bénéficié de la finance solidaire. Découvrez le témoignage de Magalie Jost et Sybile Chapron, co-dirigeantes de Nature et Aliments. L’entreprise a bénéficié du soutien de la finance solidaire pour son développement et pour la construction d’une nouvelle usine.

 

Magali Jost et Sybile Chapron - co-fondatrices de Nature et AlimentsPouvez-vous présenter votre activité et votre parcours en quelques mots ?

Nous sommes deux jeunes femmes associées pour la direction de Nature et Aliments. Sybile a un parcours aval, d’ingénieur agroalimentaire. Après une expérience chez les œufs Geslin, elle a rejoint l’équipe de Nature et Aliments en 2006 au poste de responsable de production. En 2011, Sybile s’est associée avec moi, Magalie, pour la reprise de l’entreprise.
Pour ma part, j’ai un parcours amont, je suis ingénieur des techniques agricoles. Après un parcours dans le développement, j’ai rejoint la CCMSA pour travailler sur le risque chimique pour les agriculteurs et leurs salariés et en 2009, j’ai rejoint Nature et Aliments.
 

Comment les acteurs de la finance solidaire vous ont-ils soutenus dans votre démarche d’entrepreneuriat ?

Les acteurs de la finance solidaires font partie du pool bancaire de l’entreprise et nous avons des parts sociales à la Nef comme au Crédit Coopératif. Lors de la construction de notre nouvelle usine, nous avons sollicité les deux structures pour compléter notre pool bancaire.
 

Vos 3 conseils à une femme qui souhaite entreprendre dans le secteur de l’ESS ?

Premier conseil, chercher le réseau existant sur la ville où est la personne : par exemple, les ECOSSOLIES sur Nantes. Ensuite, se rapprocher de la Nef pour financer le projet. Enfin, inscrire la démarche ESS dans l’ADN de son entreprise pour avoir une cohérence globale.
 

Quel est votre meilleur souvenir d’entrepreneuse ou anecdote ?

Comme anecdote, je dirais avoir croisé mon associée actuelle durant nos études lors d’une rencontre inter-ENIT sur Bordeaux et se retrouver une dizaine d’années plus tard. S’associer sans se connaître et pourtant former un beau binôme de femmes dirigeantes aux valeurs solidaires !!

 


 

Laissez un commentaire