#20ansLabel - 3 questions à Laurence Moret et Imad-Tabet du Crédit Coopératif

20 ans du label : 3 questions à Laurence Moret et Imad Tabet du Crédit Coopératif

Banque coopérative, le Crédit Coopératif est l’un des pionniers de l’épargne solidaire en France. Il propose une gamme complète de produits solidaires qui soutiennent des projets à plus-value sociale et environnementale. Laurence Moret y est Directrice presse et partenariats institutionnels et Imad Tabet, Directeur du marché des particuliers.

 

1/ En plus d’être parmi les acteurs fondateurs du collectif Finansol, les placements proposés par le Crédit Coopératif figurent parmi les premiers à avoir obtenu le label Finansol. En participant à la création du label Finansol, quelle était l’ambition du Crédit Coopératif et qu’est-ce que cela apporte à votre établissement et vos clients ?

Imad Tabet : En participant à la création du label Finansol, notre souhait était de pouvoir garantir à nos clients particuliers que les produits solidaires proposés par le Crédit Coopératif jouaient bien leur rôle et contribuaient réellement au financement des associations et des entreprises d’économie sociale et solidaire choisies par nos clients. Le fait que ces produits financiers soient contrôlés par un Comité du label indépendant est un élément essentiel pour en garantir le caractère solidaire. Au-delà du label, les actions menées par Finansol pour développer la notoriété des produits solidaires (comme la Semaine de la finance solidaire) et encourager de plus en plus de particuliers à faire ce choix ont très certainement contribué au développement rapide de notre clientèle de particuliers au cours des 20 dernières années. Ces actions nous donnent une visibilité médiatique accrue auprès de clients particuliers intéressés par les produits bancaires et financiers solidaires, puisque nous disposons aujourd’hui d’une très large gamme qui est au cœur de notre stratégie de développement. C’est d’ailleurs tout à fait cohérent avec notre ambition de développement auprès des personnes morales : contribuer via nos produits solidaires à la collecte de dons des associations et au financement des entreprises de l’économie sociale et solidaire nous permet de conforter notre place de banque de référence de l’économie sociale et solidaire en France. Les produits solidaires ne constituent donc pas pour nous un produit anecdotique ou marginal mais se situent au cœur de notre stratégie de développement auprès des entreprises de l’économie sociale et solidaire et des clients particuliers qui souhaitent les soutenir.

Laurence Moret : Le Crédit Coopératif a pour ambition de se tenir aux côtés des acteurs de l’innovation sociale. En 1997, le label Finansol relevait de l’expérimentation. Aujourd’hui, c’est une association et un label incontournables de la finance solidaire. Et à son tour, Finansol accueille des acteurs de l’innovation sociale en son sein. C’est ce que l’on appelle chez nous une forme d’« utopie maitrisée » : une innovation sociale ou solidaire qui se développe, et donne à son tour du sens au développement d’un groupe de personnes qui s’engagent à leur tour.

 

2/ Le Crédit Coopératif fait partie des membres de Finansol ayant le plus de placements labellisés depuis 20 ans. Quel regard portez-vous sur l’évolution du label, 20 ans après sa création ?

Imad Tabet : On a vu au cours des vingt dernières années que les produits bancaires et financiers labellisés par Finansol avaient évolué : il s’agissait essentiellement à l’origine de produits financiers (fonds communs de placement et SICAV) qui s’adressaient en premier lieu à des clients disposant d’une épargne financière et donc d’une certaine capacité d’investissement. Ces produits se sont aujourd’hui démocratisés, puisque nous avons progressivement étendu le champs de l’épargne solidaire en introduisant des options de partage des intérêts dans toute la gamme des produits d’épargne bancaire : le livret A, le livret jeune, le LLD (avant même que la loi ne l’impose à l’ensemble des banques),etc. Le prochain domaine d’extension de la finance solidaire est sans doute l’assurance-vie : il y’a à ce jour très peu de produits d’assurance-vie labellisés par Finansol alors même que cette dernière draine une partie importante de l’épargne des français.

Laurence Moret : J’ajouterais que ce label est non seulement devenu un outil de ré-assurance pour les épargnants, mais aussi un outil de reconnaissance du secteur de l’économie solidaire vis-à-vis des pouvoirs publics et des instances européennes. Le Comité du label, avec sa démarche de suivi des produits labellisés, a contribué à créer l’Observatoire de la finance solidaire, qui a lui-même permis de créer le Baromètre annuel de la finance solidaire. Depuis 10 ans, celui-ci est devenu un outil reconnu, par les professionnels comme par le grand public, permettant de connaitre l’évolution soutenue de cette épargne engagée et de ses bénéfices extra-financiers.

 

3/ Que souhaitez-vous au label Finansol pour ces 20 prochaines années ?

Imad Tabet : Je souhaite au label Finansol de poursuivre ses missions pour la reconnaissance et le développement de l’épargne solidaire : ces vingt dernières années ont démontré qu’il s’agissait d’une tendance de fond, qui répondait à une attente de plus en plus forte de notre société et il est essentiel pour les établissements financiers comme pour les bénéficiaires de la finance solidaire qu’un label indépendant comme Finansol puisse garantir aux investisseurs et aux épargnants que l’argent investit répond bien à la promesse qui leur est faite.

Laurence Moret : Le label Finansol donne une lisibilité à des produits à vocation sociale et/ou environnementale, et de la visibilité au secteur de la finance solidaire en France. Dans les 20 ans à venir, il devrait encore se développer pour une meilleure intégration de l’offre d’épargne et d’investissement solidaires destinée aux particuliers et aux personnes morales, en France comme à l’étranger. Et c’est à chacun d’entre nous, membres de Finansol, d’en être les ambassadeurs.

 
Les 20 ans du label Finansol ont également cours sur les réseaux sociaux : rendez-vous le 20 octobre sur notre page Facebook pour le nouveau jeu-concours du mois !
 

Laissez un commentaire