3 questions à Frédéric Fourrier - Zoom sur la finance solidaire 2017

[3 questions à] Frédéric Fourrier, Responsable de l’Observatoire à Finansol

Dans le cadre de la publication du Zoom sur la finance solidaire 2017, nous avons posé 3 questions à Frédéric Fourrier, Responsable de l’Obervatoire à Finansol.

 

1/ Quel panorama de l’épargne solidaire dressez-vous pour l’année 2016 ?

Frédéric Fourrier : Tous les indicateurs clés sur l’épargne solidaire ont de nouveau progressé sur l’année 2016. En témoignent le nombre de produits labellisés qui est passé à 146 (144 en 2015), le nombre de souscriptions aux produits d’épargne solidaire qui dépasse les 2 millions (+11,2%) ou encore l’encours de l’épargne solidaire qui a atteint 9,8 milliards d’euros et enregistre une progression annuelle de 15,5%.
Ces résultats ont été boostés par la forte progression de l’épargne salariale solidaire à travers la collecte effectuée via les FCPE. Sur une hausse annuelle de 1,3 milliard d’euros, un peu plus d’1 milliard sont issus de l’augmentation des encours des FCPE solidaires (soit 77,2% de la hausse totale).
La progression des indicateurs tient aussi compte du succès commercial rencontré par plusieurs réseaux financiers qui misent sur l’épargne solidaire et en font une promotion active. Les placements bancaires solidaires ont dépassé l’an passé les 3 milliards d’encours. Ce sont plus spécifiquement les livrets de partage qui ont affiché la plus forte progression, tous supports confondus, avec une hausse annuelle de 25,2%.
L’ensemble de ces indicateurs témoignent de la bonne santé de l’épargne solidaire avec un taux de croissance à deux chiffres même s’il est moins élevé qu’en 2015, année de tous les records. Toutefois, l’encours en valeur absolue enregistré en 2016 figure parmi les trois plus hauts jamais enregistrés (+1,3 milliards d’euros).

 

2/ Quelles répercussions ces indicateurs ont-ils eu sur les emplois de cette ressource ?

Frédéric Fourrier : En 2016, on enregistre une légère baisse du flux de financement solidaire, qui s’élève à plus de 280 millions d’euros (inférieur de 3,4% au chiffre de 2015). Ce recul s’explique notamment par la baisse des prêts environnementaux accordés.
Cependant, parmi les principales composantes du financement solidaire, on note une hausse significative des financements solidaires orientés vers les pays en développement (+29,8%) et les associations et entreprises solidaires en France (+5,2%) avec un nombre de projets financés en progression.
L’épargne solidaire a permis en 2016 la création et consolidation de 49 000 emplois, le relogement de 5 500 personnes ainsi que le soutien de près de 1 200 associations et entreprises solidaires et 1 400 porteurs de projets grâce au microcrédit.
Malgré la hausse des souscriptions des placements de partage, l’année 2016 a vu le montant des dons reculer pour atteindre 5 millions d’euros, du fait des faibles taux d’intérêt sur les livrets.

 

3/ Quelles nouveautés retrouve-t-on dans cette nouvelle édition du Zoom sur la finance solidaire ?

Frédéric Fourrier : Cette 5ème édition du Zoom sur la finance solidaire reprend la trame habituelle avec quelques nouveautés et précisions.
On y trouve un focus sur la répartition des encours des placements collectés par les entreprises solidaires par type de souscripteurs soulignant la répartition entre les personnes physiques et morales (page 8). Parmi les autres nouveautés, nous indiquons la part des OPC dans l’encours de l’épargne solidaire (page 10). Celle-ci représentant près des trois quarts de l’encours de l’épargne solidaire, notamment via l’épargne salariale solidaire, il nous semblait intéressant de la faire figurer dans cette publication.
Enfin, dans le prolongement de l’étude publiée en avril dernier par Finansol*, nous avons détaillé la répartition, par mode d’intervention, des montants investis dans le financement d’associations et entreprises solidaires en France (page 15). Ce nouvel indicateur permet de souligner la prédominance des outils de dette dans le financement de ces organismes.
 
 

>> Lire le Zoom sur la finance solidaire 2017 <<

 
 
* « Les acteurs du financement solidaire et leur réponse aux besoins de financement des associations et entreprises à forte utilité sociale »
 
 

Laissez un commentaire