Semaine mondiale de la vaccination - ALIMA

ALIMA : plus de 100 000 enfants vaccinés en un an

Comment sauver des millions de vies et protéger les personnes de tout âge et de tous pays ? L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) nous donne la solution dans le cadre de la Semaine mondiale de la vaccination.

Du 24 au 30 avril, la Semaine mondiale de la vaccination est un temps fort de promotion de la vaccination. A l’initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 2005, elle se déroule dans plus de 200 pays dans le monde et a pour objectifs :

  • de rappeler à la population que la vaccination est la meilleure des protections contre certaines maladies infectieuses, qu’il est important de se faire vacciner et de mettre à jour ses vaccinations ;
  • d’améliorer la couverture vaccinale en renforçant la sensibilisation autour de la vaccination du public, des professionnels de santé, des pouvoirs publics et des médias.

 

À cette occasion, différentes actions sont organisées en France : expositions, séances d’information du public, conférences, jeux, animations, séances de vaccination gratuites, portes ouvertes, formations de professionnels, etc.

L’occasion pour Finansol de mettre en avant un projet sanitaire soutenu par la finance solidaire : ALIMA.

 

La vaccination, l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les moins coûteuses

Qu’il s’agisse de la diphtérie, de l’hépatite B ou encore de la rubéole, du tétanos ou de la coqueluche, les estimations montrent que l’immunisation sauve au moins 5 vies chaque minute.

En 2011, l’Organisation Mondiale de la Santé a d’ailleurs élaboré un Plan d’Action Mondial pour la vaccination, approuvé en 2012 par 194 États membres de l’Assemblée mondiale de la Santé. Celui-ci fixe une série d’objectifs permettant de prévenir des millions de décès dus à des maladies évitables par vaccination d’ici 2020.

En 2017, la réalisation de ces objectifs a pris du retard. Malgré les améliorations obtenues dans certains pays et un rythme soutenu d’introduction de nouveaux vaccins au niveau mondial, la progression fixée pour l’élimination de maladies telles que la rougeole, la rubéole, et le tétanos maternel et néonatal, avance moins vite que prévu.

 

ALIMA : des solutions innovantes pour sauver un maximum de vies

Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 2 millions de patients, mené 41 programmes dans 12 pays et lancé 10 projets de recherche axés sur la malnutrition, le paludisme, le virus Ebola, et la chirurgie. En 2016, ce sont 133 000 enfants vaccinés contre la rougeole.

Pour y parvenir, ALIMA fédère des acteurs engagés, qui apportent des soins médicaux de qualité aux plus vulnérables (29 partenaires internationaux et 5 partenaires locaux). Pour chaque situation de crise, une analyse du système humanitaire et des besoins médicaux est effectuée. Les programmes sont ensuite gérés localement, ce qui permet une réponse adaptée.

L’association lutte par exemple depuis le mois de janvier 2017 en Guinée contre une épidémie de rougeole :

 

> Pour aller plus loin, lire la fiche projet ALIMA

 

Laissez un commentaire