avril 11 2016
3 questions à Amandine Albizzati, Directrice des Relations Institutionnelles à la Nef

[3 questions à] Amandine Albizzati, Directrice des Relations Institutionnelles à la Nef

Actuellement en pleine transformation pour devenir une banque éthique, la Nef répond aux 3 questions que nous lui avons posées pour en savoir plus sur les prochaines étapes …

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur les nouveaux services que propose la Nef depuis le 4 avril ?
Depuis près de 30 ans, la Nef, coopérative de 40 000 sociétaires, gère de l’épargne solidaire collectée sous la forme de comptes à terme et de parts sociales. Son partenaire historique, le Crédit Coopératif proposait jusque-là aux sociétaires de la Nef particuliers et professionnels des comptes courants et des livrets dont elle utilisait les sommes pour son activité de financement.

Depuis le 4 avril, la Nef a lancé son livret d’épargne éthique et solidaire à destination des particuliers et organismes sans but lucratif : possibilité de choisir l’orientation de son épargne et de connaître l’ensemble des financements octroyés, de bonifier ou de partager ses intérêts auprès d’organisations comme Terre de Liens, Colibris ou Amnesty International. Aux côtés de son offre aux particuliers, la Nef lance ses comptes courants professionnels pour compléter son accompagnement financier des entreprises sociales et environnementales. Devenu banquier éthique au quotidien, la Nef peut désormais offrir aux professionnels des financements à court terme et des solutions de gestion de trésorerie.

Enfin, la Nef a lancé une nouvelle plateforme de finance participative, Zeste.coop pour accompagner la collecte de projets de transition écologique et sociale.
 

Quels types de projets l’épargne collectée permet-elle de financer ?
Depuis sa création, la Nef accompagne financièrement les professionnels, entreprises et associations qui portent des activités à forte utilité écologique, sociale et culturelle. Les projets que la Nef soutient au quotidien sont donc ceux qui construisent la société de demain : agriculture biologique et paysanne, circuits-courts d’énergie renouvelable, recyclage, habitats participatifs et écologiques, auto-partage, commerce équitable, entrepreneuriat social, éducation, etc.
La Nef finance sous la forme de prêts bancaires toutes les phases de la vie des projets et tous les statuts juridiques, elle s’intéresse à la démarche des personnes et à l’impact global des projets sur les personnes, l’environnement et le territoire.
 

Quelles sont les prochaines étapes pour la Nef dans sa transformation en banque éthique ?
L’offre bancaire de la Nef s’enrichira au cours des prochains mois : moyens de paiement des professionnels, services liés aux comptes, prestations de services d’investissement, plateforme de finance participative en prêt et en investissement. La Nef continuera en parallèle, d’amplifier son réseau de banquiers itinérants, implantés régionalement au sein de pôles d’économie solidaire et d’entrepreneuriat social.
Concernant les particuliers, les solutions d’épargne de la Nef seront complétées par un compte bancaire d’ici la fin 2017.

Laissez un commentaire